skip to content
Date
09 avr. 1896
Tags
Athènes 1896 , Australie , Athlétisme
Athènes 1896

Edwin Flack (AUS) - 800 m, 1 500 m, marathon (et tennis)

Seul concurrent australien des Jeux de 1896, Edwin « Teddy » Flack va remporter les deux épreuves de demi-fond, le 800 m et le 1 500 m, et faire une énorme impression sur les spectateurs locaux et les journalistes, ce qui lui vaudra d’être surnommé le « Lion d’Athènes ».


Né en Angleterre, à Londres, Flack émigre en Australie avec sa famille à l’âge de 5 ans. Il étudie l’histoire grecque au lycée avant de travailler dans le cabinet de comptabilité de son père, Davey, Flack & Co, tout en perfectionnant ses talents sur la scène locale du demi-fond et du cross.

En novembre 1893, Flack remporte le mile aux Championnats d’Australasie avec deux mètres d’avance, en 4’44’’, et récidive l’année suivante en gagnant également le 880 yards.

Puis, à 21 ans, il retourne en Angleterre pour poursuivre sa carrière de comptable, et signe au London Athletic Club. À partir de ce moment-là, il a une idée fixe : participer aux premiers Jeux Olympiques.

Il bénéficie d’un congé d’un mois pour se rendre à Athènes, mais il fait fi des effets d’un voyage éprouvant de six jours en train et en bateau pour remporter sa première course lors du premier jour de la compétition, sa série du 800 m qu’il boucle dans le temps relativement modeste de 2’10’’0. Le lendemain, opposé dans le 1 500 m au crack américain Arthur Blake, il fait jeu égal avec lui avant de se détacher dans la dernière ligne droite pour s’imposer avec cinq mètres d’avance et gagner son premier titre olympique. Deux jours plus tard, il récidive dans le 800 m, malgré un chrono une seconde plus lent qu’en série.

À peine un jour plus tard, Flack tente de réaliser la passe de trois en s’alignant au départ du tout premier marathon. Jusque-là, il n’a jamais couru plus de 16 kilomètres, mais cela ne l’empêche pas de se retrouver en tête à l’amorce des six derniers kilomètres. Il s’effondrera cependant peu après, victime d’épuisement, et sera secouru par le prince Nicolas de Grèce.

Flack participera également au simple et au double de tennis à Athènes. Dans le simple messieurs, il s’inclinera dès le premier tour face au Grec Aristidis Akratopoulos, alors qu’en double, associé au Britannique George S. Robertson, il ira jusqu’en demi-finale. Les deux hommes devront finalement se contenter de la troisième place, battus par le duo égypto-grec Dionysios Kasdaglis et Demetrios Petrokokkinos.

Il retournera plus tard en Australie et se partagera entre son travail au sein du cabinet comptable familial et une ferme où il élèvera du bétail. Il rejoindra par la suite le tout nouveau Comité olympique australien et participera au premier Congrès du CIO en tant que délégué de l’Australie. Il mourra en 1935, mais sa mémoire restera solidement entretenue puisque de nombreuses rues et sites sportifs d’Australie portent son nom.

back to top En