skip to content
Date
13 juin 2008
Tags
Actu CIO

Éducation olympique : un bienfait durable pour les écoliers chinois


Compte à rebours pour Beijing 2008 – Aujourd’hui : l’éducation et les Jeux Olympiques.
 
Le plus vaste programme d’éducation olympique jamais lancé dans le monde est actuellement mis en œuvre dans des écoles de toute la Chine pour s’assurer que les Jeux à Beijing laissent un héritage durable à la jeune génération du pays. Adhérant à l’esprit et aux valeurs olympiques, ce programme met en avant le premier principe de la Charte olympique : “Alliant le sport à la culture et à l'éducation, l'Olympisme se veut créateur d'un style de vie fondé sur la joie dans l'effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels.”
 
Une influence sans précédent des Jeux Olympiques sur l’éducation, avec 400 millions d’enfants concernés
Le programme, lancé par le comité d’organisation des Jeux Olympiques à Beijing (BOCOG) en coopération avec le Ministère chinois de l’Éducation et le Comité National Olympique (CNO) de Chine, touche 400 millions d’enfants en intégrant l’éducation olympique dans le programme scolaire de plus de 400 000 écoles. Les enseignants diffusent les valeurs olympiques que sont l’excellence, l’amitié et le respect, tandis que les livres soulignent l’histoire des Jeux Olympiques, des sports olympiques ainsi que la contribution du Mouvement olympique à la paix internationale et à l’amitié. Des concours de discours en langue étrangère contribuent également à promouvoir l’Olympisme dans les écoles.
 
Des écoles pour forger des amitiés internationales
Un élément clé a été la création d’écoles modèles d’éducation olympique, pour reconnaître les établissements qui ont montré l’exemple en proposant un enseignement olympique à leurs élèves. Depuis le lancement du programme en décembre 2005, quelque 556 écoles primaires et secondaires ont eu cet honneur, dont près d’un tiers à Beijing. Autre élément : une initiative nommée "cœur à cœur", en vertu de laquelle plus de 200 établissements scolaires de Beijing ont “adopté” des écoles sœurs dans des pays représentés par un CNO pour partager des idées et forger des amitiés internationales.
 
Un soutien aux athlètes étrangers
Pendant les Jeux Olympiques à Beijing, ces écoles "cœur à cœur" de la ville accueilleront les délégations sportives de leurs CNO partenaires lors des cérémonies d'accueil des délégations au village olympique et soutiendront ces athlètes étrangers durant les compétitions. Les délégations des CNO rendront également visite à leurs écoles partenaires de Beijing. Des élèves grecs ont donné avec leurs homologues de Beijing un spectacle folklorique chinois et grec pour des personnalités, dont le président du CIO, qui ont visité leur école sœur, le lycée No 4 de Beijing.
 
L’arène sportive comme une salle de classe
Jacques Rogge a expliqué aux élèves : “L’arène sportive est comme une salle de classe. On y apprend à vivre ensemble, dans la société; on y apprend la solidarité et l’amitié; on y apprend le respect des autres : qu’on soit un garçon ou une fille, petit ou grand, jeune ou âgé, d’Asie, d’Afrique, d’Europe, d’Amérique ou d’Océanie. Le sport c’est tout cela. Et c’est aussi la santé.” Li Binghua, le vice-président exécutif du BOCOG, s’est fait l’écho de ce soutien en ajoutant : “Cette initiative laissera un héritage éducatif de haut niveau à la Chine.”
Tags Actu CIO
back to top