skip to content

Éducation olympique pour 400 millions de jeunes Chinois


Éduquer les jeunes par le sport est l'un des principaux objectifs du Mouvement olympique. En Chine, cet objectif est en cours de réalisation avec environ 400 millions de jeunes gens concernés dans plus de 400 000 écoles qui reçoivent une éducation olympique en vue des prochains Jeux de 2008 à Beijing. Jamais auparavant l'influence des Jeux Olympiques sur l'éducation n'avait été aussi forte qu'aujourd'hui en Chine, le pays le plus peuplé de la planète avec plus de 1,3 milliard d'habitants.


À l'attention des professeurs et des élèves
Le programme lancé par le comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2008 à Beijing (BOCOG), en partenariat avec le ministère de l'Éducation et le Comité National Olympique (CNO), comprend plusieurs aspects distincts. L'un d'eux prévoit l'intégration de l'éducation olympique dans les cursus scolaires en Chine. Lors de séances de formation ciblées, les professeurs sont formés aux valeurs olympiques d'excellence, d'amitié et de respect et à la manière de faire entrer l'Olympisme dans les salles de classe. Par ailleurs, une série de manuels scolaires ont été élaborés pour présenter aux élèves l'histoire des Jeux Olympiques, les différents sports olympiques et leurs règles, les symboles olympiques et le rôle du Mouvement olympique en faveur de l'amitié et de la paix internationales. Des concours de photographie, peinture, poésie, calligraphie et langues étrangères sont d'autres outils destinés à promouvoir l'Olympisme dans les écoles chinoises.


Écoles modèles d'éducation olympique
Depuis le début du programme en 2005, 556 écoles primaires et secondaires ont reçu le titre d'écoles modèles d'éducation olympique. Une reconnaissance des efforts entrepris par les écoles pour enseigner l'Olympisme à leurs élèves. Dans ces établissements, le programme a donné un coup de fouet aux activités d'éducation physique et a généré un grand engouement pour les initiatives sportives extra-scolaires. L'initiative "Coeurs à l'unisson" constitue un autre volet de l'éducation olympique en Chine. Elle a pour objectif d'établir un lien entre 203 écoles à Beijing et alentour et des écoles et athlètes d'un pays spécifique représenté par un CNO. En "adoptant" une école jumelle dans un pays donné, les élèves chinois peuvent échanger leurs opinions et leurs expériences avec leurs nouveaux camarades.

Un rassemblement au-delà des frontières
Lors de son séjour à Beijing au début du mois, le président du CIO, Jacques Rogge, a pu visiter l'une de ces écoles modèles d'éducation olympique, le lycée n°4 de Beijing, également partenaire du programme "Coeurs à l'unisson". Temps fort de cette visite : le spectacle folklorique de sport chinois et grec présenté par les lycéens chinois et leurs camarades de l'établissement grec avec lequel ils sont jumelés. "Le terrain de sport ressemble à une salle de classe", a déclaré Jacques Rogge aux élèves et professeurs présents. "Nous y apprenons à vivre ensemble, en société; nous y apprenons la solidarité et l'amitié; nous y apprenons le respect pour autrui que l'on soit fille ou garçon, petit ou grand, jeune ou vieux, d'Asie, d'Afrique, d'Europe, d'Amérique ou d'Océanie. Le sport est toutes ces choses. Et il est également la santé." Devant ce rassemblement chaleureux de jeunes de deux cultures différentes, Binghua Li, vice-président exécutif du BOCOG, a conclu : "Cette initiative léguera un important héritage éducationnel à la Chine".
back to top En