skip to content
Albertville 1992

Edgar Grospiron remporte le premier titre olympique des bosses puis aide la génération suivante à gagner l’or

Rebelle devenu champion olympique, amuseur public puis conférencier motivateur et philanthrope, le skieur acrobatique, Edgar Grospiron, a porté toutes les casquettes.

 

Edgar Grospiron est la vedette du premier épisode de la nouvelle saison de Legends Live On sur la chaîne olympique. L'émission dressera également le portrait d’athlètes comme Hicham El Guerrouj, auteur du doublé 1 500 m - 5 000 m en athlétisme aux Jeux Olympiques de 2004, Valentina Vezzali, six fois sacrée en escrime, Uschi Disl, vainqueur de neuf médailles en biathlon au cours de cinq éditions des Jeux d'hiver, et Peter van den Hoogenband, triple médaillé d’or en natation.


Après avoir annoncé à son conseiller d'orientation scolaire désespéré qu'il deviendrait champion du monde de ski acrobatique, le Français Edgar Grospiron a remporté deux titres mondiaux en bosses, avant de débarquer aux Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville 1992 avec l’étiquette de grand favori.

Malgré le blizzard et les flocons aussi gros que des pièces de cinq francs, le jeune homme de 22 ans ne s’est pas laissé démonter. Il est venu à bout du parcours, devenant ainsi le premier champion olympique de bosses. "J'étais en mission et j'ai fait ce que j’avais à faire", confie-t-il. "Quand tu franchis la ligne d'arrivée, tu es soulagé. C'est comme si tu étais défoncé. Tu es sur un nuage."

IOC

Edgar Grospiron remportera le bronze deux ans plus tard à Lillehammer et un nouveau titre mondial en 1995, avant de remiser ses spatules pour devenir conseiller en motivation et auteur.

Il a également créé une association visant à soutenir financièrement les jeunes athlètes, L'une de ses protégées - Perrine Laffont - a remporté la médaille d'or des bosses à PyeongChang 2018. Une transmission de témoin doré, en quelque sorte.

back to top En