skip to content
Date
21 janv. 2015
Tags
Actu CIO ,

Du feu à la glace à la poursuite d'un rêve olympique

Même lorsqu'elle travaillait comme pompière forestière ou qu'elle étudiait le droit, Morgan Tracey a toujours souhaité concourir aux Jeux Olympiques. Elle a donc signé un pacte avec elle-même – si elle réussissait l'examen du barreau, elle s'essaierait au skeleton. C'est ainsi qu'en 2010, avec sa qualification en poche, Morgan Tracey s'est rendue au centre d'entraînement olympique de Lake Placid pour poursuivre son rêve olympique.


Aujourd'hui, Morgan Tracey est membre à part entière de l'équipe américaine de bobsleigh et de skeleton et assistante juridique pour le partenaire TOP du CIO, General Electric (GE). Son but ultime, à savoir décrocher son billet pour les prochains Jeux Olympiques d'hiver de 2018 à PyeongChang, exige d'elle qu'elle concilie sa vie professionnelle et son entraînement, ce qu'elle réussit à faire grâce au programme de suivi de carrière des athlètes (ACP) lancé par le CIO.  

"Une coéquipière m'a dit qu'il existait un programme qui permettait aux athlètes de s'entraîner, de travailler et de financer leurs carrières, en faisant passer l'entraînement avant tout", explique Morgan Tracey. Et de continuer : "Je me suis donc inscrite au programme ACP non seulement parce que celui-ci me proposait de faire passer l'entraînement en premier, mais aussi pour m'assurer que je ne perdrais pas les trois ans que j'avais passés à étudier."

C'est exactement ce qu'a proposé GE à cette avocate et athlète américaine. "Ce qu'il y a de bien quand on travaille pour GE et le programme de suivi de carrière, c'est que je peux organiser mon travail  autour de mon entraînement."

Ainsi que l'a confié Angela Bovee, spécialiste du programme de suivi de carrière de l'équipe américaine : "Les athlètes sont souvent les meilleurs dans tout ce qu'ils entreprennent, ils ont donc énormément de compétences transférables qui en font de précieux atouts sur le lieu de travail. Ils doivent simplement réussir à comprendre de quelle manière ces compétences de gestion du temps, de résilience, de résolution des problèmes peuvent être transposées au monde de l'entreprise."  

Avec une forte mobilisation, un travail sans relâche, un solide système de soutien et un nouvel employeur qui lui permet de faire du télétravail et donc d'avoir toute la flexibilité requise pour satisfaire ses ambitions sportives, Morgan Tracey est plutôt bien partie pour réaliser son rêve.

Angela Bovee affirme pour sa part que Morgan est une source d'inspiration pour les personnes qui l'entourent, ainsi que le confirme sa supérieure hiérarchique Rachel Lieberman : "Pouvoir suivre Morgan et la voir réussir, tout en sentant qu'on y contribue un peu quelque part, c'est nous faire partager à tous un peu de son rêve."

En savoir plus sur le programme de suivi de carrière des athlètes

Tags Actu CIO ,
back to top