skip to content
Caroline Sara Dubois (Blue) - IOC/OIS
Date
19 oct. 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Buenos Aires 2018, Boxe
Buenos Aires 2018

Doublé en or pour les boxeurs britanniques et en bronze pour le pays hôte

La dernière soirée des compétitions de boxe des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires 2018 a été très fructueuse pour les boxeurs britanniques et argentins.


Karol Itauma a décroché le titre olympique des mi-lourds hommes pour l’équipe britannique alors que sa coéquipière Sara Dubois a été sacrée chez les poids légers femmes. Et pour faire bonne mesure, leur compatriote Hassan Azim a hérité du bronze chez les super-légers hommes.

Côté argentin, Mirco Cuello et Victoria Saputo ont décroché respectivement des médailles de bronze en poids coq hommes et chez les poids légers femmes, qui sont venues s’ajouter à l’or obtenu la veille par leur compatriote Brian Arregui chez les mi-moyens hommes.

IOC/OIS

La première médaille d’or de la journée est revenue à l’Ouzbèke Abdumalik Khalokov, qui a bénéficié d’une décision unanime face à l’Ukrainien Maksym Halinichev, 5 à 0 chez les poids coq hommes. Cuello a remporté la médaille de bronze aux dépens du Marocain Abdessamad Abbaz, pour le plus grand plaisir du public, nombreux et enthousiaste au Pavillon Océanie du parc olympique de la jeunesse.

« La clé du combat a été de tout donner en finale », a déclaré l’Argentin. « Mon adversaire était fatigué et j’avais encore des réserves. Je suis très heureux. Je voulais l’or, mais je pars quand même très content. »

IOC/OIS

Le Russe Ilia Popov a ensuite battu le Kazakh Talgat Shaiken 4-1 lors d’un match très disputé pour la médaille d’or des super-légers hommes, tandis qu’Hassan Azim a remporté la première médaille de la soirée pour la Grande-Bretagne grâce à une victoire 5-0 contre le Marocain Mohammed Boulaouja.

Le coéquipier d’Azim, Karol Itauma, a ensuite remporté la dernière médaille d’or de Buenos Aires 2018 en boxe masculine dans la finale des poids mi-lourds hommes, le Britannique terminant par une victoire 4-1 sur le Russe Ruslan Kolesnikov. L’Ouzbek Timur Merjanov a décroché la médaille de bronze en battant l’Égyptien Youssef Ali Karar Ali Moussa 5-0.

IOC/OIS

Les femmes ont ensuite relevé le gant sur le ring et l’Italienne Martina La Piana a battu la Nigériane Adijat Gbadamosi par un verdict unanime de 5-0 en finale des poids mouche, chaque juge lui ayant donné l’avantage par 30 à 27. La médaille de bronze a été attribuée à l’Américaine Heaven Destiny Garcia, vainqueur de la Bulgare Goryana Stoeva 5-0.

Enfin, la toute dernière médaille d’or de la compétition a été remportée par la Britannique Sara Dubois, qui a battu la Thaïlandaise Porntip Buapa 5-0 en finale des poids légers femmes, après avoir éliminé la locale Victoria Saputo en demi-finale, 48 heures plus tôt.

IOC/OIS

« J’ai vraiment senti que c’était ma meilleure performance du tournoi », a déclaré la boxeuse britannique après avoir battu son adversaire asiatique. « Mon entraîneur m’a dit que si je me mettais en route et que je me donnais à 100 %, je gagnerais. Alors j’ai simplement appuyé sur le bouton marche. »

L’Argentine a été encore plus ravie question médailles lors du combat précédent, puisque Victoria Saputo s’est bien remise de sa défaite contre la future médaillée d’or pour remporter la victoire contre l’Australienne Emma Lawson 5-0.

« Cela a été vraiment dur : de nombreuses années d’entraînement, de travail acharné et de sacrifices », a indiqué Victoria Saputo. « Mais tout cela en valait la peine puisque j’ai réalisé mon rêve et que j’ai gagné la médaille de bronze. J’en rêvais quand j’étais petite fille et je suis très fière de ce que j’ai fait. Je vais la dédier à mon père [l’ancien boxeur olympique Guillermo Saputo] parce qu’il m’a toujours soutenue et conseillée. C’est mon héros. Tout ce que je sais, je le lui dois. »

back to top En