skip to content
Date
08 oct. 2009
Tags
Actu CIO ,

Donner la parole au public


Le grand public a eu la possibilité de donner son avis sur les sujets débattus au cours du XIIIe Congrès olympique, lequel s'est tenu à Copenhague du 3 au 5 octobre. C'est la première fois que cette possibilité est offerte au public dans l'histoire des Congrès olympiques.

Congrès olympique virtuel

Via le "Congrès olympique virtuel", site entièrement consacré à cet événement, plus de 1 700 personnes de 90 pays ont soumis leurs réflexions sur les cinq thèmes du Congrès suite à "l'appel aux contributions" lancé il y a deux ans. Ce site web avait été conçu pour accepter les contributions écrites sur chacun des thèmes sous la forme d'un texte de 1 000 mots maximum.
Cent contributions du grand public ont été choisies par le comité de rédaction du Congrès et ont été inclues dans la publication officielle du Congrès. Vingt contributeurs sur cette centaine ont été invités à Copenhague pour assister au Congrès. Dix hommes et dix femmes, originaires de 15 pays différents, ont ainsi passé trois jours dans la capitale danoise aux côtés des membres de la famille olympique.

Recueillir des idées


Les gagnants ont assisté aux sessions plénières et parallèles du Congrès, lesquelles ont donné lieu à de grands débats et discussions approfondies sur les différents thèmes du Congrès (cliquez ici pour lire le programme).
Geoff Kohe, un étudiant en doctorat à l'Université d'Otago en Nouvelle-Zélande, a assisté à la session qui avait pour sous-thème : "Relations entre les athlètes, les clubs, les fédérations et les CNO". S'exprimant à ce propos, il a déclaré : "Maintenir des relations saines est essentiel pour l'avenir du Mouvement olympique. Il est évident qu'il n'existe pas de solution unique pour tous les athlètes et tous les CNO. Néanmoins, tous ont des points communs, lesquels sont partagés par l'ensemble des membres de la famille olympique". Toutes les personnes qui ont donné leur avis au cours de la session semblaient en effet partager le même désir, celui que les athlètes restent au cœur du Mouvement olympique et son principal centre d'intérêt".

Alejandra Ortiz du Mexique a quant à elle commenté la discussion sur les valeurs olympiques. Pour elle, "Le CIO doit reconsidérer ses valeurs et les adapter à la réalité actuelle tout en dialoguant avec la jeunesse via des plateformes plus informelles".

“Mon expérience au Congrès a été à la fois passionnante et instructive" a confié Edward Kent d'Australie. "Participer à cet événement m'a permis d'apprécier à sa juste valeur cette chance que les autres gagnants et moi-même avions eue. Je pense que le Congrès est un outil vital pour les discussions et la prise de décisions par les sommités du domaine du sport et qu'en tant que tel, il permet au Mouvement olympique de rester concentré sur ce qui est important : les jeunes et les athlètes, dont la plupart sont des jeunes également."

Découvrir Copenhague


En plus d'un programme chargé pendant le Congrès olympique, les 20 invités ont aussi pu participer à d'autres événements durant leur séjour de trois jours avec la représentation de West Side Story à l'Opéra de Copenhague, un tour de bateau sur les canaux ainsi qu'une réception organisée à l'Hôtel de ville.

Tags Actu CIO ,
back to top