skip to content
Date
22 déc. 2008
Tags
Actu CIO ,

Donation d’un rouleau anti-dopage


La semaine dernière s’est déroulée au Musée Olympique la cérémonie de donation d’un «rouleau anti-dopage» (anti-doping scroll) symbolisant la tolérance zéro de la Chine face au dopage dans le domaine du sport. Ce document avait été présenté à Beijing durant les Jeux dans le cadre d’une exposition sur le thème du dopage. Il est signé, entre autres, par Hu Jintao, président de la Chine.
 
Donation au Musée Olympique
Une importante délégation chinoise était présente lors de cette donation à Lausanne:  Wenyi Lin, présidente, Ling Lu, secrétaire, et Bing Li, assistante, du comité science & technologie pour les Jeux de la XXIXe Olympiade, Lin Ma, directeur général de la commission science & technologie de Beijing, Ting Lei et Yuqin Cui, respectivement directeur et directeur adjoint du centre pharma & biotechnologie de Beijing, ainsi que de nombreuses autres personnalités dans les domaines de la science, de la technologie, de l’éducation, de la lutte contre le dopage, etc.
 
Des représentants du Musée et de l’ambassade de Chine à Berne
Pour recevoir les représentants chinois et la donation, étaient présents Patrick Schamasch, directeur médical & scientifique du CIO, Christophe Dubi, directeur des sports, Frédérique Jamolli, conservatrice du Musée, ainsi que des représentants de l’ambassade de Berne dont Jijyi Dong, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine en Suisse.
 
Dopage: tolérance zéro durant les derniers Jeux en Chine
4 770 contrôles de dopage ont été effectués à Beijing dans le cadre du plus vaste programme jamais mené à l’occasion d’une édition des Jeux Olympiques. 3 801 prélèvements d’urine et 969 prélèvements sanguins ont été réalisés. Les tests ont été réalisés entre le 27 juillet et le 24 août, soit sur une période de 29 jours. Les athlètes qualifiés pour les JO ont été contrôlés par l’Agence Mondiale Antidopage et le comité d’organisation des Jeux (BOCOG) sous l’autorité du CIO. En règle générale, les cinq premiers au classement plus deux autres concurrents choisis au hasard ont été contrôlés.
Tags Actu CIO ,
back to top