skip to content
Date
08 juin 2005
Tags
Actu CIO ,

Don symbolique au Musée Olympique


Le Musée Olympique à Lausanne a reçu récemment un des dons des plus symboliques. Ahmed Al-Samarrai, président du CNO irakien, et Tiras Odisho-Anwaya, directeur général, ont offert au Musée deux tenues officielles, shorts et T-shirts verts et blancs portés par l’équipe de football irakienne à l’occasion des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes l’an dernier.




Signés par tous les joueurs
Les vêtements sont signés par toute l’équipe présente en Grèce. Rappelons que l’équipe irakienne, en dépit de la situation difficile dans son pays, s’était qualifiée pour le tournoi olympique et avait même atteint les demi-finales. Elle avait finalement été dominée par l’Italie.




Un CNO dans le chaos
L’accession de l’équipe irakienne de football jusqu’en demi-finales prouve bien que le sport garde une place privilégiée dans le cœur des hommes même dans un pays dévasté par la guerre. Le CNO irakien n’avait pas échappé à la tourmente et avait été exclu du Mouvement olympique en mai 2003 suite à de graves accusations à l’encontre de son président.




Pour que vive le sport
Dès lors, le CIO avait mis tout en œuvre pour restructurer l’institution afin de permettre aux athlètes de participer aux Jeux d’Athènes. Il avait travaillé avec les autorités compétentes dans le pays et envoyé deux missions en Irak. Fin janvier 2004, le Comité National Olympique irakien était reconstitué à Al-Sulaymaniyah dans le nord du pays.




25 athlètes irakiens aux Jeux d’Athènes
Un certain nombre d’athlètes identifiés comme étant susceptibles de se qualifier pour les Jeux ont pu ensuite participer à des camps d’entraînement et poursuivre leur préparation. Et le 28 février, lors de sa réunion, la commission exécutive levait la suspension imposée au CNO irakien. Ainsi donc, le 13 août 2004, 25 athlètes irakiens défilaient sous la bannière de leur pays.




En savoir plus sur le Musée Olympique
Tags Actu CIO ,
back to top