skip to content
Date
10 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Natation , Kazakhstan , Espagne

Dmitriy Balandin et Mireia Garcia Belmonte entrent dans l’histoire de la natation!

De la nouveauté dans la nuit du stade olympique aquatique ! Dmitriy Balandin a crée une des plus belles sensations de la semaine en remportant le titre du 200m brasse, le tout premier du Kazakhstan en natation. De son côté, Mireia Garcia Belmonte a inauguré le palmarès féminin de l’Espagne en bassin de 50m, en touchant le mur la première sur 200m papillon!


Dmitry Balandin s’était faufilé en finale avec le huitième temps des qualifications du 200m brasse hommes, mais il a réussi à produire la course de sa vie, depuis la ligne extérieure (la 8) pour arracher la victoire dans un épreuve particulièrement ouverte où les huit finalistes on terminé séparés de seulement 88/100e de seconde!

Balandin, qui a perdu une année entière de sa carrière pour soigner une sérieuse blessure au genou et qui est revenu dans les bassins en 2014, s’est imposé en 2:07.46, battant l’Américain Josh Perot à la touche, pour 7/100e de seconde. L’adolescent russe Anton Chupkov a terminé troisième à seulement 24/100e!

Getty Images

« C’est le plus grand honneur, et la chose la plus énorme que j’ai pu offrir à mon pays ! » a dit Balandin. « C’est l’histoire, parce qu’il s’agit de la première médaille d’or en natation pour le Kazakhstan, et je suis si fier et heureux d’avoir été celui qui l’a obtenue. Je pense que mes compatriotes vont boire à ma santé cette nuit ! »

Est-ce si difficile de nager une finale à la ligne huit ? « Il y a un coté positif et un coté négatif à nager dans la ligne extérieure. D’un coté, vous ne voyez pas vos adversaires, il est donc compliqué de se rendre compte si on est dans le coup. D’un autre côté, c’est un plus, car quand on ne les voit pas, on peut se concentrer sur sa propre course sans être distrait »

Mireia Belmonte Garcia écrit une page d’histoire pour l’Espagne

Getty Images

Il y a eu une autre première lors de cette fantastique soirée de natation au stade olympique aquatique. Mireia Belmonte Garcia est devenue la première championne olympique espagnole dans son sport, en remportant une haletante finale du 200m papillon.

Belmonte Garcia, double médaillée d’argent il y a quatre ans à Londres, sur la même distance et sur 800m nage libre, a grimpé une marche supplémentaire au Brésil en s’imposant elle aussi à la touche, en 2:04.85, seulement 3/100e de seconde devant l’Australienne Madeline Groves. La championne du monde en titre japonaise Natsumi Hoshi a pris le bronze (2:05.20).

Getty Images

Cette victoire récompense le courage de Mireia Belmonte Garcia, 25 ans, allergique au chlore, et qui doit prendre des médicaments spéciaux pour pouvoir pratiquer son sport. Elle sera bien sûr une des prétendantes aux honneurs sur 800m nage libre le 12 août.

Reconnaissant qu’elle était encore nerveuse, la championne olympique espagnole a expliqué qu’elle n’avait pas réalisé son exploit avant de sortir de l’eau et de voir un public enthousiaste l’applaudir à tout rompre. « Je ne pouvais pas le croire, et je ne peux toujours pas le croire » a-t-elle dit. « Je ne sais pas ce que je ressens, il y a un tourbillon d’émotions. Je savais que le deuxième 100m était mon point fort. J’ai beaucoup souffert sur les derniers coups de bras, mais j’ai rêvé de l’or toute ma vie et maintenant, ce rêve s’est réalisé! »

back to top En