skip to content

Dix ans après : des moments inoubliables aux JOJ de Singapour 2010

Singapore 2010 Getty Images
Date
20 août 2020
Tags
Actualités Olympiques, Singapour 2010, JOJ
À l'occasion du 10e anniversaire des tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ), le site web olympic.org met à l'honneur certains des moments les plus inoubliables de l'édition de Singapour 2010.

Naissance des JOJ

Les tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse ont débuté par une cérémonie d'ouverture grandiose qui s'est tenue sur une scène flottante à Marina Bay, avec pour toile de fond les spectaculaires gratte-ciels de Singapour. Avec environ 27 000 spectateurs et plus de 7 000 artistes, ce fut l'un des plus grands spectacles jamais organisés dans la ville, lequel comprenait une succession de décors incroyables. Parmi les moments les plus mémorables, citons le segment "Monster" ("Monstre") dans lequel un jeune boxeur combattait une bête de 12 mètres de haut symbolisant les peurs intérieures que tous les athlètes doivent surmonter pour réaliser leurs rêves. Ce fut un prélude émouvant aux remarquables performances sportives réalisées par les jeunes athlètes tout au long de ces tout premiers JOJ.

Couronnement de la première championne des JOJ

La Japonaise Yuka Sato a gravé son nom dans l'histoire olympique le 15 août 2010, en devenant la toute première médaillée d'or des JOJ après avoir remporté le triathlon féminin. "Je suis très, très heureuse d'être la première médaillée d'or des Jeux Olympiques de la Jeunesse", a-t-elle déclaré à l'époque. Et d'ajouter : "Lorsque j'étais sur le podium, j'avais l'impression de rêver. Être sur la plus haute marche du podium m'a rendue très fière."

Getty Images
Savant mélange

Parmi les caractéristiques les plus uniques des premiers JOJ, citons l'ajout d'épreuves multi-CNO (Comités Nationaux Olympiques) qui ont rassemblé comme jamais auparavant de jeunes athlètes du monde entier, offrant aux sportifs de différents pays la possibilité de concourir les uns aux côtés des autres. Les premiers athlètes à profiter de cette occasion à Singapour ont été ceux qui ont participé à l'épreuve d'escrime par équipes multi-CNO. "C'était une expérience très agréable", a déclaré l'Américain Alex Massialas, lequel a remporté le bronze. "C'est super de concourir au sein de la Team USA, mais d'un autre côté, on apprend à mieux connaître les autres athlètes grâce à cette compétition, on se fait de nouveaux amis et on découvre vraiment l'esprit olympique."

Singapore 2010 Getty Images
Entrer dans l'histoire

La petite île de Nauru a célébré l'obtention de sa toute première médaille dans une manifestation olympique lorsque le boxeur Dj Maaki a décroché l'argent après avoir perdu en finale contre le Portoricain Emmanuel Rodríguez dans l'épreuve masculine des 51 kg. Des athlètes de Bolivie, de Bosnie-Herzégovine, de Chypre, du Cambodge, de Guinée équatoriale, du Guatemala, de Jordanie et du Turkménistan ont également décroché leurs premières médailles olympiques.

Singapore 2010 Getty Images
Ouvrir la voie

La spécialiste du saut d'obstacles Dalma Malhas a fait les gros titres aux JOJ de Singapour 2010 en devenant la première Saoudienne à participer à une épreuve olympique avant de remporter la médaille de bronze dans l'épreuve individuelle. Ainsi qu'elle l'a déclaré : "Je suis très heureuse d'avoir eu la chance de participer à une compétition et d'avoir contribué à changer la façon dont elle se déroule." Et de poursuivre : "J'espère que ce sera une porte qui ouvrira de nombreuses autres possibilités pour toutes les Saoudiennes. Être la première femme saoudienne à accomplir cela me rend heureuse, mais c'est la médaille qui fait de moi la plus heureuse." 


3 contre 3, le nombre magique

Les JOJ de Singapour 2010 ont marqué la première fois que le basket 3 contre 3 a été disputé sur la scène internationale, et ce sont la République populaire de Chine et la Serbie qui ont inscrit leur nom dans les livres des records en tant que premiers champions respectivement des épreuves féminines et masculines. La Chine avait enregistré un record parfait dans la phase des poules, en battant le Brésil, la République tchèque, le Mali et la Thaïlande, avant que des victoires sur le Japon et le Canada ne donnent lieu à un affrontement pour la médaille d'or avec l'Australie, qu'elle a battue 33-29. La Serbie, quant à elle, a surpris la célèbre équipe des États-Unis en demi-finale, en remportant une spectaculaire victoire durant les prolongations, avant de battre la Croatie dans le match pour la médaille d'or.

Danser sous la pluie

Un retard dû à la pluie n'a pas empêché Daria Gavrilova et Timea Babos de divertir la foule au centre de tennis de Kallang. Le duo a en effet transformé le court central en piste de danse en se trémoussant sur des musiques de Lady Gaga, Usher et les Black Eyed Peas avant de s'affronter dans le match pour la médaille de bronze du double féminin. "Je ne sais pas comment c'est arrivé", a déclaré Daria Gavrilova après la rencontre. "Timea Babos s'est tournée vers moi et m'a dit : 'Tu es la seule à pouvoir faire ça.  Allons-y'." Et d'ajouter : "Je vais jouer contre cette fille, mais c'est aussi mon amie. Je n'ai jamais dansé sur le court avant, et peut-être que je ne le ferai plus jamais. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse sont vraiment très cool."

Singapore 2010 Getty Images
S'inspirer des footballeurs haïtiens

L'équipe masculine de football d'Haïti a fait un parcours vers la médaille d'or tout en émotions, s'inclinant finalement 5-0 face à la Bolivie mais gagnant le cœur du public haïtien, qui avait encore du mal à se remettre du tremblement de terre qui a dévasté l'île au début de l'année 2010. "Être présents aux Jeux a été une expérience extraordinaire", a déclaré le capitaine haïtien Daniel Gedeon à l'époque. "Je pense que tout le monde en Haïti est ravi de ce que nous avons accompli."

Singapore 2010 Getty Images
Apprendre des meilleurs

Le programme culturel et éducatif des JOJ a donné à tous les jeunes athlètes la possibilité d'en apprendre davantage sur les différentes cultures, ainsi que sur des sujets qui leur seront utiles sur l'aire de compétition et en dehors. La "discussion avec les champions" s'est révélée particulièrement populaire, des légendes olympiques telles que la médaillée d'or du saut à la perche Yelena Isinbaeva participant à des séances de questions-réponses informelles avec les athlètes. "Je suis heureuse de pouvoir aider les jeunes athlètes", a-t-elle confié. "C'est une formidable source d'inspiration quand je vois la passion dans leurs yeux – une incroyable envie, ils ne savent tout simplement pas ce qui va arriver. Cela m'a inspirée et j'espère que cela les inspirera aussi. J'espère qu'ils rapporteront ces expériences à leur tour à leurs amis une fois de retour chez eux."

Singapore 2010 Getty Images
back to top En