skip to content
Date
22 oct. 2019
Tags
Actualités Olympiques, Handball, France
Actualités Olympiques

Didier Dinart, une véritable source d'inspiration pour les jeunes

Le double champion olympique Didier Dinart attribue au handball le mérite de l'avoir fait passer d'enfant en colère en Guadeloupe à la plus haute marche du podium olympique avec la France et au-delà pour devenir entraîneur national et mentor.

Didier Dinart est au cœur du nouvel épisode de "Legends Live On" sur Olympic Channel, épisode qui met aussi à l'honneur Svetlana Khorkina, double championne olympique en gymnastique, Pieter van den Hoogenband, lequel a remporté trois titres dans les bassins, Valentina Vezzali, sextuple championne d'escrime, et les "filles en or", gagnantes du titre par équipes en gymnastique rythmique lors des Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta.

Didier Dinart est né à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, où il a été élevé par sa mère. C'est là aussi qu'il a fait ses premiers pas en handball, d'abord en tant que pivot avant que la colère ne le pousse en défense, un endroit où les autres joueurs ne voulaient pas évoluer et où il a trouvé le succès, la satisfaction et l'identité à court et à long terme.

 

Après son arrivée en France à l'adolescence, Didier Dinart s'est qualifié pour les quarts de finale de Sydney 2000 et d'Athènes 2004, où la défaite face à la Russie a été si écrasante qu'il a juré qu'il était de son devoir, de son obligation et de sa mission de revenir quatre ans plus tard à Beijing pour le titre suprême.

Getty Images

En demi-finale, la France l'a emporté sur la Croatie, l'ancien capitaine Ivano Balic décrivant Didier Dinart comme "le général de la défense française". Les Français ont ensuite battu l'Islande 28-23 pour devenir champions olympiques. C'était, confie Didier Dinart, "glorieux. Le Saint Graal. Magnifique".

L'équipe a été surnommée "Les Experts" et aux Jeux de Londres en 2012, Didier Dinart a été un véritable colosse en défense alors que la France a battu la Suède 22-21 pour remporter un deuxième titre olympique consécutif.

Getty Images

Deux ans après sa nomination au poste d'entraîneur en chef de l'équipe de France masculine, Didier Dinart n'en avait pas complètement fini avec les Jeux Olympiques, tentant de mener l'équipe vers un nouveau succès pour sa troisième finale successive lors des Jeux de Rio 2016, mais ce sont finalement ses adversaires danois qui se sont hissés en tête du classement après une victoire en deux points.

Getty Images

Si Didier Dinart essaie de mener la France jusqu'à Tokyo 2020, il s'est également engagé à honorer le lieu où tout a commencé en donnant son nom à l'aréna Didier Dinart de Basse-Terre, en Guadeloupe.

Il y passe du temps à inspirer les jeunes pour que ceux-ci réalisent leur potentiel et à les guider vers un avenir dans le sport qui l'a façonné à la fois comme athlète et comme homme.

Ainsi qu'il l'a déclaré : "Aujourd'hui, je peux vraiment être un mentor pour les jeunes guadeloupéens. J'adore les aider. Le sport m'a permis d'être quelqu'un. Je me suis jeté dans le sport à corps perdu et j'ai vécu les plus grandes sensations qu'un athlète de haut niveau puisse ressentir."

back to top En