skip to content
Date
15 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Suisse , Actu CIO , Ski alpin

Descente à Vancouver: Didier Défago est sacré champion olympique

Les écarts en ski peuvent être infimes, mais jamais autant qu'au terme de la descente masculine de 2010. Si le Suisse Didier Défago est sacré champion olympique, l’écart qui le sépare du troisième n’est en effet que de neuf centièmes, c’est-à-dire moins d’un dixième de seconde.


La déception résultant de l’échec aux Jeux Olympiques, Défago la connaît. Ce sont ses troisièmes Jeux d’hiver et, bien qu’il ait participé à chaque fois à quatre épreuves, il n’est jamais monté sur le podium. En fait, malgré son talent et son expérience, il a toujours terminé assez loin, et son meilleur résultat jusque-là est une sixième place au super-G en 2002.

En 2009, il a gagné deux descentes de Coupe du monde mais à Whistler, ce sont d’autres skieurs qui font figure de favoris. La descente va cependant s’avérer curieuse et imprévisible, avec des préparatifs réduits en raison de la douceur du temps et du manque de neige. Un autre Didier est favori, Suisse lui aussi : Didier Cuche, qui a gagné à deux reprises en Coupe du monde à la veille des Jeux.

C’est Bode Miller qui se montre le plus rapide d’entrée, avant que son temps ne soit battu par le Norvégien Aksel Lund Svindal. Défago ne s’élance que bien plus tard, mais il signe peut-être la meilleure course de sa vie pour prendre la tête pour 7 centièmes. Cuche n’a toutefois pas encore quitté le portillon de départ.

Au premier temps intermédiaire, il est devant Défago, et il accentue son avance au deuxième chrono intermédiaire. Il perd cependant du temps ensuite, dans la partie intermédiaire du parcours, et il se désunit peu à peu pour finalement boucler sa descente en sixième position seulement. Défago, sur qui pas grand-monde n'a dû miser un dollar canadien, devient donc champion olympique de descente.

Il s’agit pour lui d’un retour en forme sensationnel - il n’est monté que sur un seul podium durant toute la saison. Quant à la Suisse, elle est également à la fête : elle obtient en effet sa première médaille d’or en descente depuis plus de vingt ans !

back to top