skip to content
Date
26 oct. 1968
Tags
Mexique 1968

Dibiasi s'offre une plateforme olympique


Carlo Dibiasi a terminé dixième des Jeux Olympiques 1936, mais, en cette année 1968, son fils Klaus Dibiasi est prêt à reprendre le flambeau abandonné par son père.

Le jeune homme est né en Autriche, mais a passé son enfance en Italie. Très vite, son père remarque ses qualités de plongeur. Bien entendu, le père et le fils travaillent ensemble, mais Klaus découvre rapidement que Carlo est un entraîneur exigeant.

Klaus passe six jours par semaine à la piscine et réalise entre 130 et 150 plongeons quotidiens. Il ne tarde pas à s'imposer comme une référence en Italie. Il terminera d'ailleurs sa carrière avec 18 titres nationaux, 11 en plateforme et sept en tremplin. Il se fait remarquer aux Jeux Olympiques de 1964, alors qu'il n'a que 17 ans, en remportant la médaille d'argent de la plateforme et en terminant à une prometteuse 13e place en tremplin. Ces résultats ont de quoi satisfaire les amateurs de plongeon en Italie, mais, pour l'intéressé, cette première expérience n'est que le début d'une fulgurante ascension.

À Mexico, Dibiasi participe aux deux concours. Il commence par le tremplin et démontre qu'il a mis ces quatre années à profit. Au terme d'une lutte acharnée, il prend la deuxième place devant James Henry pour moins de deux points.
Toutefois, le jeune Italien attend beaucoup de sa participation à l'épreuve de la plateforme. Depuis Tokyo, il a remporté le Championnat d'Europe et la Coupe d'Europe à deux reprises. Malgré la domination américaine dans cette discipline, il fait figure de favori et doit gérer une énorme pression.

Dibiasi reste cependant impassible. Dès les qualifications, il prend la tête du classement et ne cesse d'accroître son avance. Il remporte aisément la compétition et devient par la même occasion le premier Italien à gagner une médaille d'or dans une épreuve de natation ou de plongeon.

Cette victoire propulse l'Italien dans une autre dimension. Dibiasi décrochera l'or olympique lors de trois éditions consécutives des Jeux. Il reste considéré comme l'un des plus grands plongeurs de tous les temps.

back to top