skip to content
Date
23 mai 2014
Tags
Montréal 1976

Dibiasi, roi du tremplin, tient à distance Louganis

Les Jeux Olympiques de 1976 à Montréal ont permis d’assister à un passage de témoin en plongeon et l’Italien Klaus Dibiasi a teinté à nouveau d’or son règne exceptionnel sur le haut-vol à 10m.


D’origine autrichienne, Dibiasi a parachevé son triplé en or dans la piscine du parc olympique de Montréal, grâce à une victoire convaincante sur l'Américain Greg Louganis.

Ce dernier gagnera le titre olympique en 1984 à Los Angeles et en 1988 à Séoul, mais il aurait pu sans doute réussir lui aussi un triplé sans le boycott américain des Jeux de 1980 à Moscou.

Les premiers pas de Dibiasi sur la scène olympique remontent à 1964 à Tokyo, lorsqu’il termine sur les talons de l’Américain Bob Webster, quelques jours après avoir fêté ses 17 ans.

L’Italien avait de réels espoirs de victoire mais il se fait cependant coiffer in extremis par Webster, qui conserve le titre acquis à Rome quatre ans plus tôt.

À Mexico, personne ne peut rivaliser avec Dibiasi, qui termine premier du tour préliminaire, avant d’enregistrer une jolie victoire devant le Mexicain Alvaro Gaxiola.

Sa domination n’en est pas moins écrasante quatre ans plus tard à Munich. Il se dote en effet d’un tel matelas de points, lors des éliminatoires, qu’il peut se permettre de souffler et de ne terminer que quatrième de la finale tout en conservant l'or.

Sa principale menace à Montréal est constituée par un jeune prodige de 16 ans, Greg Louganis. Lorsque ce dernier prend la tête des éliminatoires, on sent qu’une énorme surprise est peut-être dans l’air.

Mais c’est sans compter sur Dibiasi, surnommé « le roi du tremplin », qui assure un dernier enchaînement homogène de plongeons pour obtenir la victoire sur Louganis avec 600,51 points contre 576,99.

Il devient ainsi le seul plongeur à avoir remporté trois titres olympiques consécutifs. En outre, si on y ajoute deux médailles d’argent, celle de Tokyo mentionnée plus haut et une autre à Mexico au tremplin à 3m, il est le seul plongeur à avoir remporté un total de cinq médailles.

back to top