skip to content
Roberto Di Donna Getty
Date
23 juil. 1996
Tags
Atlanta 1996 , Actu CIO , Tir

Di Donna réalise un carton plein


Le pistolet à air comprimé masculin à 10 m réunit à Atlanta un plateau royal. Le Russe Sergei Pyzhyanov arrive en possession du record du monde, mais il fait face à une opposition féroce de la part des deux précédents champions olympiques, le Bulgare Tanyu Kiriakov, sacré en 1988, et le Chinois Wang Yifu, qui l’a imité à Barcelone.

Mais il y a aussi un quatrième mousquetaire. Il ne détient aucun record du monde et n’a jamais gagné de médaille olympique, mais il ne fait guère de doute qu’il sera difficile de priver l’Italien Roberto Di Donna de la médaille d’or, tant il est dans la forme de sa vie. Il vient d’ailleurs de remporter les deux principales compétitions conduisant à Atlanta. Ce sont ses troisièmes Jeux, et comme il le reconnaît lui-même, il arrive aujourd’hui à gérer nettement mieux la pression liée à l’événement.

Il va d’ailleurs avoir besoin de garder tout son sang-froid, car tous ses principaux adversaires réalisent de bons scores. En outre, l’épreuve subit une interruption surprise, à la suite de la chute d’un arbre sur une ligne électrique, ce qui endommage le système de marque et soumet les concurrents à une attente crispante avant qu’il ne soit réparé.

Alors qu’il ne reste plus qu’un tour, c’est Wang qui mène le concours avec une avance confortable de 3,8 points qui en fait le grand favori pour une nouvelle médaille d’or. Mais de manière inexplicable, il se déconcentre totalement sur son dernier tir et ne réussit qu’un 6,5. Dans le même temps, Di Donna touche la cible en plein centre et marque un 10,5 qui le catapulte au plus haut et lui offre la médaille d’or.

Di Donna gagne encore une médaille de bronze au pistolet à 50 m, où une baisse de concentration lui coûte une seconde médaille d’or.

back to top En