skip to content

Développement par le sport : Le premier Forum ONU-CIO montre la voie à suivre


Le premier Forum conjoint ONU-CIO, baptisé “L’importance du partenariat” et tenu à Lausanne les 21 et 22 mai, s’est clôt sur 19 recommandations quant à la manière d’optimiser l’impact des différentes activités menées dans le domaine du développement par le sport.

Pour lire le texte intégral des recommandations, cliquer ici.

19 recommandations

Les participants, composés de membres de la famille olympique, du système des Nations Unies, du Comité International Paralympique, d’ONG et d’experts universitaires, ont souligné la nécessité d’encourager les gouvernements nationaux à intégrer le sport dans leurs politiques de développement “en soulignant l’immense pouvoir du sport en tant qu’outil indispensable en faveur de la paix et du développement”. Les participants au Forum ont également conseillé d’“éviter la création de structures parallèles” ainsi qu’une duplication des activités. La “création d’un réseau de partage d’informations sur le web pour le sport en faveur de la paix et du développement” pourrait être un outil important pour éviter un chevauchement des activités et échanger les meilleures pratiques. Si la contribution du CIO à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) fixés par l’ONU a été reconnue, une participation pleine et entière du CIO au prochain Sommet des Nations Unies sur les OMD en septembre 2010 a été recommandée. Ce serait également l’occasion parfaite d’examiner l’impact des Jeux Olympiques de la Jeunesse qui se tiendront pour la première fois en août prochain à Singapour.

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse et les OMD

Le Forum a reconnu la “contribution unique” de ce nouvel événement “à la promotion des valeurs olympiques, notamment de paix et de développement, auprès des jeunes” et a souligné “l’importance de sensibiliser les jeunes afin de relever les défis sociaux, en prenant des mesures pour dialoguer efficacement avec eux, exploiter pleinement les moyens de communication numériques, Internet et les réseaux sociaux”. Les Jeux Olympiques de la Jeunesse proposeront aux jeunes athlètes un programme culturel et éducatif parallèlement aux compétitions. En coopération avec plusieurs agences des Nations Unies, le CIO a élaboré des programmes qui informeront les jeunes sur des sujets tels que l’environnement et des modes de vie sains, lesquels font également partie des objectifs de développement du Millénaire de l’ONU.

À propos des activités du CIO sur le thème sport et développement

En tant que chef de file du Mouvement olympique, le CIO s’efforce d’agir comme catalyseur de collaboration dans le but ultime de contribuer par le sport à rendre le monde pacifique et meilleur.

Utilisant le sport comme un instrument, le CIO et ses partenaires lancent diverses initiatives à travers le monde dans des domaines tels que l'aide humanitaire, la paix, l'éducation, la parité hommes/femmes, l'environnement et la lutte contre le VIH/SIDA, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement.

L’exemple de projet le plus récent est la création du tout premier centre olympique pour la jeunesse à Lusaka, Zambie, inauguré un peu plus tôt ce mois-ci. Ce complexe multifonctionnel favorisera non seulement le développement du sport en Zambie mais proposera également des activités communautaires, des services sanitaires et des programmes d’éducation olympique ciblés essentiellement sur les jeunes. Ce centre a pu voir le jour grâce à un modèle de partenariat unique entre le CIO, le CNO de Zambie, le gouvernement zambien, six Fédérations Internationales et des fédérations nationales de sport. Le CIO étudie actuellement la possibilité de créer des centres identiques sur d’autres continents.

La décision prise l’an dernier par l’ONU d’accorder le statut d’observateur au CIO rend hommage à tous ces efforts et traduit les liens solides unissant les deux organisations qui partagent la même philosophie et les mêmes valeurs.

back to top En