skip to content
Tokyo 2020

Devant une foule compacte, l'épreuve test en cyclisme met à l'honneur Tokyo et sa région

Les rues de la capitale japonaise étaient encore plus bondées qu'à l'accoutumée dimanche pour la course sur route organisée dans le cadre des épreuves tests "À vos marques, prêts, Tokyo". Une épreuve pleine d'action, mais c'est le parcours en lui-même qui a été la vraie star du jour. 

La course cycliste sur route est sans aucun doute l’épreuve olympique au cours de laquelle une ville et une région hôtes peuvent resplendir de la plus belle des manières. Imaginez les concurrents à Londres 2012 qui se faufilaient le long de la Tamise et à travers des parcs verdoyants avant de terminer devant le palais de Buckingham, ou la course sur route de Rio 2016 qui traversait Ipanema, passait devant le Christ Rédempteur et se terminait sur la magnifique plage de Copacabana.

Le parcours sur route de Tokyo 2020 est tout aussi attrayant. Il commence dans le charmant parc Musashinonomori de la région métropolitaine et déroule lors de ses premiers kilomètres dans les rues futuristes de la capitale japonaise. Le peloton traverse ensuite de superbes paysages en direction du mont Fuji, la montagne emblématique du Japon, offrant un contraste bucolique avec l’agitation du centre-ville.

Il revient dans la ville et se termine par des tours du célèbre circuit Fuji International Speedway. Située dans la préfecture de Shizuoka, cette piste est un terrain mythique pour les amateurs de courses automobiles et motocyclistes, mais à Tokyo 2020, son revêtement lisse constituera la ligne d'arrivée pour ceux qui roulent sur deux roues, mais sans moteur.

Getty Images

L'épreuve test, laquelle s'est déroulée le dimanche 21 juillet, a démontré à quel point le spectacle promet d'être magnifique l'an prochain. Les 96 concurrents de dix pays ont couru sur les 234 km qui seront également empruntés par les stars du cyclisme masculin; l’épreuve féminine est similaire, mais se déroule sur 137 km.

Le plateau comprenait des équipes officielles de neuf pays - Hong Kong, Belgique, France, Allemagne, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Luxembourg et Russie - aux côtés de huit équipes cyclistes du Japon, toutes acclamées par un public local enthousiaste qui a pu profiter d'un aperçu de ce qui l'attend l'été prochain. 

Getty Images

Les coureurs ont franchi de sévères montées, notamment Doshi Road (1 121 m), le col de Kagosaka (1 111 m) deux fois, le Fuji Sanroku (1 451 m) et le col de Mikuni (1 171 m). Le peloton s'est en conséquence séparé, les véritables grimpeurs prenant le large, abandonnant en route les non-spécialistes de cet exercice. Ce détachement confirme ce que les organisateurs avaient prévu : le parcours des Jeux privilégiera les grimpeurs nerveux, les "punchers" comme on les appelle, capables de supporter des dénivelés brutaux et d’avoir encore assez de réserve pour terminer à bloc.

Getty Images

Cela devrait convenir aux champions olympiques en titre sur route : le Belge Greg van Avermaet et la Néerlandaise Anna van der Breggen ainsi qu'à certains célèbres coureurs sur les classiques d'un jour, comme le n°1 mondial français Julian Alaphilippe, le champion du monde 2018 espagnol Alejandro Valverde, le triple vainqueur des Championnats du monde, le Slovaque Peter Sagan, et chez les femmes, les Néerlandaises Marianne Vos et Chantal Blaak et la Britannique Lizzie Deignan.

Getty Images

L'Italien Diego Ulissi a remporté la médaille d’or de l'épreuve test, son coéquipier Davide Formolo a pris la médaille d’argent et le Français Nans Peters, celle de bronze. La compétition a permis aux organisateurs de la course, au comité d’organisation de Tokyo 2020 et à l’Union Cycliste Internationale (UCI) de prendre en compte un certain nombre de facteurs aussi divers que les horaires et le maintien de l'ordre ou encorele contrôle des spectateurs.

Getty Images

"Les parcours sur route exigeants et spectaculaires de Tokyo 2020 constitueront un véritable test pour les meilleurs cyclistes du monde", a déclaré David Lappartient, président de l'UCI. "En prenant en compte des attractions touristiques emblématiques telles que la région des cinq lacs entourant le Mont Fuji, ces parcours garantiront également un spectacle éblouissant aux spectateurs postés au bord de la route, et des images à couper le souffle aux téléspectateurs du monde entier."

back to top En