skip to content
IOC
Date
07 mars 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO

Deux nouveaux sites de Rio 2016 dévoilés


Le 2 mars, deux nouveaux sites du complexe sportif du parc olympique de Deodoro ont été déclarés officiellement aptes au service.

Le stade de Deodoro accueillera le rugby et une partie des disciplines du pentathlon moderne, ainsi que les rencontres paralympiques de football tandis que la Youth Arena de Deodoro attenante abritera les compétitions de basketball et d’escrime.

« C’est un rêve qui se réalise », indique Robledo Veiga, l’un des rugbymen de l’équipe du Brésil après avoir foulé la pelouse du stade de Deodoro en compagnie des joueuses du club de rugby local de Niteroi. Lors des Jeux de Rio 2016, le site accueillera également deux épreuves du pentathlon moderne, l’équitation et le combiné course-tir, ainsi que le tournoi de football à sept des Jeux Paralympiques.

Le stade de Deodoro, qui sera doré d’une capacité de 15 000 places provisoires le temps des Jeux, est situé juste à côté de la Youth Arena et du Centre aquatique de Deodoro, ce qui signifie qu’il sera facile de passer de l’une à l’autre des cinq épreuves de la compétition de pentathlon moderne en marchant.

Membre lui aussi de l’équipe du Brésil masculine de rugby, Davi Grael est ravi que Rio ait l’honneur de fêter le retour de son sport dans le giron olympique après quatre-vingt-douze ans d’absence. « Je suis vraiment heureux que cela se passe à Rio, dit-il. Sans compter que ce terrain est de classe internationale. »

Pendant ce temps-là, du côté de la Youth Arena qui sera dotée de 3 000 places temporaires et de 2 000 permanentes, l’escrimeuse en fauteuil Mônica Santos savourait en avant-première la présentation du site dédié à son sport. « C’est important d’être là et de constater que tout est aux normes internationales », dit-elle.

Parmi les personnalités présentes lors de l’inauguration des deux sites figurait Sidney Levy, directeur général de Rio 2016. « Le Comité d’organisation maîtrise tout, a-t-il déclaré. Nous sommes dans les temps, dans le budget et nous sommes en train de fournir à la société brésilienne un exemple de sérieux et de professionnalisme. Cela fait partie de l’héritage que nous laisserons : non seulement les stades, mais aussi le comportement et le professionnalisme dont nous ferons preuve jusqu’à la fin. »

Le stade de Deodoro se prépare à accueillir l’épreuve test officielle de rugby les 5 et 6 mars, avant d’organiser des épreuves test similaires pour les épreuves d’équitation et le combiné course-tir du pentathlon moderne, du 10 au 14 mars, alors que l’escrime se déroulera à la Youth Arena, et la natation au Centre aquatique de Deodoro.

back to top En