skip to content
Date
13 août 2008
Tags
Actu CIO , Beijing 2008

Descentes en eaux rapides


Les premières médailles d'or des Jeux Olympiques de Beijing en canoë-kayak ont été remportées hier au Parc olympique d'aviron et de canoë-kayak de Shunyi par le Slovaque Michal Martikan en canoë monoplace et l’Allemand Alexander Grimm en kayak monoplace.
Inspiration pour la jeunesse
Sport olympique à part entière depuis les Jeux de 1936, le canoë-kayak a toujours été une grande source d'inspiration pour les jeunes. Oliver Fix en est le parfait exemple : il est né à Augsburg en Allemagne un an après que la compétition olympique de canoë-kayak de 1972 a eu lieu dans cette ville. À neuf ans, il devient le plus jeune athlète de tous les temps à participer à une course olympique et en 1996, à Atlanta, il remporte la médaille d'or en kayak monoplace. Elisabeth Micheler, championne olympique de slalom en kayak monoplace en 1992, est elle aussi originaire d'Augsburg.
 
Motivation particulière
En 1952, une motivation assez inhabituelle est à l'origine de la victoire de l'Américain Frank Havens dans le 10 000 mètres en canoë monoplace. En 1924, son père, Bill, aurait dû être membre de l'équipe américaine victorieuse du huit de pointe en aviron aux Jeux Olympiques de Paris, mais ce dernier a choisi de rester chez lui pour assister à la naissance de son fils, Frank. Vingt-huit ans plus tard à Helsinki, Frank envoie un télégramme à son père qui termine par ces mots : "Je rentre à la maison avec la médaille d'or que tu aurais dû remporter."
 
Incroyable record olympique
Le plus brillant canoéiste olympique de l'histoire est le Suédois Gert Fredriksson, six fois champion olympique entre 1948 et 1960. Toutefois, malgré ce formidable palmarès, il ne parvient pas à égaler l'incroyable record olympique de Birgit Fischer. Birgit Fischer a en effet remporté huit médailles d'or et quatre d'argent sur six éditions des Jeux, deux fois sous les couleurs de l'Allemagne de l'Est et quatre fois sous celles de l'Allemagne réunifiée. Elle a non seulement été la plus jeune, mais aussi la plus âgée des championnes olympiques de canoë de l'histoire : elle avait 18 ans à Moscou en 1980 et 42 à Athènes en 2004.
 
Inscription de dernière minute
Tout à l'opposé se trouve la Costaricienne Gilda Montenegro. Sa performance au slalom en kayak monoplace aux Jeux Olympiques de 1992, avec 470 points de pénalité lors de sa première course et une deuxième descente effectuée en grande partie avec son embarcation retournée, a été l'une des plus mauvaises de l'histoire olympique. Gilda Montenegro ne s'était jamais entraînée pour le canoë en eaux vives auparavant et s'était vu offrir une place à la toute dernière minute. En 1996, elle se présente à nouveau aux Jeux à Atlanta. Cette fois, elle évite non seulement la dernière place, mais elle finit également par se marier avec le champion olympique de kayak monoplace, un certain Oliver Fix d'Augsburg.
 
 En savoir plus sur le canoë-kayak
 
 Découvrez la Galerie Multimedia
back to top