skip to content
Getty Images
Date
07 juin 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
JOJ

Des stars des JOJ se démarquent en mai

Des athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) continuent de briller sur la scène sportive mondiale. Olympic.org revient ici sur quelques-uns des temps forts du mois dernier…

Marcus Kinhult

Le golfeur suédois Marcus Kinhult a remporté son premier titre sur le European Tour après avoir réalisé un birdie sur les deux derniers trous, s’imposant ainsi dans le prestigieux master britannique. Le golfeur de 22 ans, qui avait décroché l’argent dans l’épreuve individuelle et l’or dans l’épreuve par équipes mixtes aux JOJ de Nanjing 2014, est arrivé en finale au Hillside Golf Club, à égalité en tête avec l’Anglais Matt Wallace, avec 14 sous le par. Au 18e tee, le duo est à égalité avec le tenant du titre, Eddie Pepperell, et un jeune Écossais, Robert MacIntyre, qui suivent nerveusement la conclusion de leurs manches. Tandis que Wallace rate de peu un birdie, Kinhult garde son calme, signant une dernière manche à 70 qui lui assure la victoire. "J’en rêvais depuis si longtemps et le faire finalement, c’est juste incroyable,” a-t-il dit par la suite. "C’était si serré entre nous durant toute la journée. C’est un événement très prestigieux et un joli petit trophée à avoir. Le remporter pour ma première victoire est vraiment spécial.”

Jade Jones Getty Images
 

Jade Jones

Après un titre aux JOJ en 2010 et des médailles olympiques d’or en 2012 et 2016, la star britannique du taekwondo Jade Jones a fini par décrocher son premier titre mondial en triomphant aux Championnats du monde à Manchester (Grande-Bretagne). Le poids plume a mené 14-7 sur la tenante du titre, Lee Ah-reum, décrochant ainsi l’or, après avoir perdu en demi-finale face à la Coréenne aux derniers Championnats du monde en 2017. "Ça semble irréel, mais c’est formidable", a déclaré l’athlète de 26 ans, qui vise à présent une troisième médaille olympique d’or à Tokyo l’année prochaine. "Je veux devenir une légende. Personne n’a encore jamais remporté trois éditions successives des Jeux Olympiques, alors c’est mon objectif.”

Joel Kiviranta Getty Images
 

Joel Kiviranta

Joel Kiviranta est membre de l’équipe finlandaise qui a remporté une victoire surprise sur le Canada en finale des Championnats du monde de hockey sur glace de l’IIHF. L’attaquant de 23 ans – qui était également membre de l’équipe finlandaise médaillée d’or aux JOJ d’hiver d’Innsbruck 2012 – a marqué deux buts très utiles durant le tournoi puisque les Finlandais ont fini par battre le Canada 3-1 en finale, malgré le manque d’expérience internationale de leur jeune recrue.

Charity Williams Getty Images
 

Charity Williams

La joueuse canadienne de rugby à sept Charity Williams a brillé à domicile lors du tournoi féminin qui s’est tenu les 11 et 12 mai au Canada, marquant six essais, mais ses efforts n’ont pas suffi pour aller jusqu’en finale et le Canada a fini à la cinquième place. Williams – qui était membre de l’équipe canadienne ayant décroché l’argent aux JOJ de Nanjing 2014 – a ouvert la cinquième manche de la série mondiale 2018/2019 du rugby à sept féminin avec deux essais dans le premier match de groupe contre le Brésil, le Canada finissant ainsi deuxième dans la poule derrière l’Australie. Face aux États-Unis en quart de finale, Williams égalise 7-7 avant qu’Alev Kelter n’assure la victoire 12-7 pour les Américaines. Williams marque ensuite un des essais du tournoi dans le match contre l’Espagne, parcourant toute la longueur du terrain pour décrocher une victoire 31-0, puis le Canada décroche finalement la cinquième place après sa victoire 31-7 contre l’Angleterre.

Angelica Bengtsson Getty Images
 

Angelica Bengtsson

La perchiste suédoise Angelica Bengtsson a atteint de nouveaux sommets en mai lorsqu’elle remporté sa première victoire en Ligue de diamant de l’IAAF. Concourant à domicile à Stockholm, l’athlète de 25 ans – qui avait décroché l’or aux JOJ de Singapour 2010 – a réalisé le meilleur saut de la saison avec 4,57m, s’imposant ainsi devant sa compatriote Michaela Meijer. Les conditions météo étant froides, Bengtsson a placé la barre à 4,75m – deux centimètres au-dessus de son propre record en extérieur – mais elle n’a pas réussi à la franchir. “J’ai quand même bien fait d’essayer”, a-t-elle dit par la suite. “Ce n’était pas la plus belle tentative du monde, je sais que je peux mieux faire, mais je pense que j’ai franchi une nouvelle étape.”

back to top En