skip to content
Date
17 juil. 2019
Tags
Actualités Olympiques, JOJ, Natation
JOJ

Des stars des JOJ plongent dans le grand bain

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) offrent un tremplin aux jeunes stars des bassins depuis 2010. Alors que se déroulent les 18e Championnats du monde de la FINA à Gwangju (République de Corée), revenons sur quelques athlètes qui se démarquent à présent sur la scène mondiale après avoir brillé aux JOJ.

Chad le Clos

Le nageur sud-africain a remporté cinq médailles aux JOJ de Singapour 2010 – dont l’or dans le 200m quatre nages – s’affichant comme une star potentielle pour l’avenir. Et ce fut le cas. Le Clos a fait des vagues aux Jeux Olympiques de Londres 2012 lorsqu’il s’est imposé devant le double champion en titre Michael Phelps pour décrocher l’or dans le 200m papillon. Il a également remporté l’argent dans le 100m papillon, faisant ainsi une entrée olympique incroyable à seulement 20 ans, deux ans à peine après avoir été une des stars des JOJ de 2010. Ses exploits à Londres ont été suivis par une succession de titres mondiaux, ainsi que deux autres médailles d’argent aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Aujourd’hui âgé de 27 ans, le "Nageur de l’année 2018" de la FINA va défendre son titre de champion du 200m papillon à Gwangju.

Qiu Bo

Le Chinois Qiu Bo était une autre de ces étoiles montantes des JOJ de Singapour 2010, remportant l’or à la fois sur le tremplin 3m et le haut vol 10m. Après son succès aux JOJ, le prodige a brillamment représenté son pays aux Championnats du monde 2011, décrochant deux médailles d’or, et aux Jeux Olympiques de Londres 2012, où il a obtenu l’argent dans le haut vol 10m. D’autres titres mondiaux individuels ont suivi en 2013 et 2015, tout en savourant également le succès dans l’épreuve par équipes, remportant l’or à la Coupe du monde 2018 de plongeon aux côtés de Chen Yiwen. À Gwangju, il fait équipe avec une autre star des JOJ, le triple médaillé d’or à Buenos Aires 2018, Lin Shan.

Getty Images

Boglárka Kapás

Après avoir concouru aux Jeux Olympiques de Beijing 2008 à seulement 15 ans (elle était alors le plus jeune membre de la délégation hongroise), Boglárka Kapás a brillé aux JOJ de Singapour 2010, décrochant l’or dans le 200m papillon et le 400m nage libre, ainsi que l’argent dans le 200m nage libre. Depuis, elle connaît un grand succès chez les séniors, remportant le bronze dans le 800m nage libre aux Jeux Olympiques de Rio 2016 ainsi que de multiples titres européens, et établissant de nombreux records nationaux.

Getty Images

Dylan Carter

Aux JOJ de Nanjing 2014, Dylan Carter, originaire de Trinidad-et-Tobago, a décroché l’argent dans le 50m papillon et le bronze dans le 50m nage libre. Depuis, il est passé avec succès chez les séniors, obtenant une honorable quatrième place dans le 100m nage libre aux Jeux Olympiques de Rio 2016, ainsi que le bronze dans le 50m papillon aux Championnats du monde 2018 de natation en petit bassin.

CIO / RUTAR, Ubald

Pandelela Rinong

Après avoir fait ses débuts olympiques aux Jeux de Beijing 2008 à seulement 15 ans, terminant 27e dans le haut vol 10m, la Malaisienne Pandelela Rinong a concouru aux JOJ de Singapour 2010 où elle a remporté deux médailles d’argent. Après avoir eu l’honneur d’être le porte-drapeau de son pays à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres 2012, Rinong a décroché le bronze dans le haut vol 10m, devenant la première athlète féminine de Malaisie à remporter une médaille olympique. Elle a ensuite ajouté l’argent à sa collection grandissante de médailles, aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Après avoir décroché le bronze aux Championnats du monde 2009, 2013, 2015 et 2017, l’athlète de 26 ans espère monter à nouveau sur le podium à Gwangju.

Getty Images

Matheus Santana

Autre champion aux JOJ de Nanjing 2014, Matheus Santana a établi un record du monde junior dans le 100m nage libre et remporté une médaille d’argent dans le 50m nage libre. L’athlète a largement fait preuve de résilience et de détermination lorsque son combat contre le diabète l’a initialement fait manquer la sélection en équipe nationale brésilienne de natation, avant de décrocher finalement sa place pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. Aujourd’hui âgé de 23 ans, il continue de s’améliorer et a remporté deux médailles de bronze aux Championnats du monde de natation en petit bassin à Hangzhou (Chine) l’année dernière.

Getty Images

Emma McKeon

Depuis qu’elle a gagné six médailles aux JOJ de Singapour 2010, la nageuse australienne Emma McKeon collectionne celles-ci à un rythme effréné. L’athlète de 25 ans était la nageuse la plus décorée d’Australie aux Jeux Olympiques de Rio 2016 – remportant une médaille d’or, deux médailles d’argent et une médaille de bronze – et aux Championnats du monde 2017 de la FINA à Budapest (Hongrie) où elle en a décroché six autres, devenant ainsi la première Australienne à remporter autant de médailles dans un seul et même championnat du monde. Après ses médailles d’argent dans le 200m nage libre et le 100m papillon à Budapest, elle va essayer de monter sur la plus haute marche du podium à Gwangju.

Getty Images

back to top En