skip to content
Getty Images
Date
17 août 2017
Tags
Actualités Olympiques , JOJ

Des stars des JOJ brillent à Londres 2017

Des résultats exceptionnels ont été enregistrés aux Championnats du monde d’athlétisme 2017 de l’IAAF par des athlètes qui se sont fait un nom aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). Voici un récapitulatif de quelques performances de ces stars à Londres.

La bataille des champions des JOJ

Finale spectaculaire entre deux médaillées d’or des JOJ dans le saut en hauteur féminin : La championne de Singapour 2010, Maria Lasitskene, est mise au défi par la jeune Yuliya Levchenko, révélée à Nanjing 2014 où elle a décroché l’or. Cette Ukrainienne de 19 ans enthousiasme ses fans dans le stade olympique de Londres en franchissant les deux mètres pour la première fois de sa carrière. Elle doit néanmoins se contenter de la médaille d’argent derrière la championne en titre Lasitskene, qui remporte sa 25e compétition consécutive en passant la barre à 2,03m. À présent, elle vise le record du monde.

Getty Images
Toujours en saut en hauteur

Le lendemain, dans la finale hommes, un autre champion du saut en hauteur de Nanjing 2014, Danil Lysenko, entre dans la cour des grands en décrochant une médaille d’argent derrière le Qatari Mutaz Essa Barshim. Le jeune Lysenko, 20 ans, qui comme Lasitskene concourt à Londres en tant qu’athlète neutre, s’est fait connaître lui aussi aux JOJ, suivant les traces du champion olympique du saut à la perche Thiago Braz da Silva.

Getty Images
Naser s’impose devant des stars confirmées dans une course spectaculaire

La course la plus mouvementée de ces championnats est la finale femmes du 400m, qui oppose Shaunae Miller-Uibo et Allyson Felix, respectivement médaillées d’or et d’argent à Rio 2016. Mais la pluie se met à tomber et change la donne: l’athlète du Bahrein Salwa Eid Naser, qui a établi un nouveau record national (50,08 secondes) en réalisant le meilleur temps de qualification pour la finale, dépasse Felix et Miller-Weibo pour décrocher l’argent derrière l’Américaine Phyllis Francis. Naser était déjà deuxième dans l’épreuve à Nanjing 2014. Cette formidable athlète de 19 ans a le potentiel pour remporter l’or à Tokyo 2020.

Getty Images
Mais encore…

Naser n’est pas la seule médaillée des JOJ à briller sur la piste de Londres 2017. Un autre coureur du 400m, Baboloki Thebe du Botswana, manque de peu le bronze et termine quatrième dans la finale hommes. Pendant ce temps, le Zambien Sidney Siame, champion du 100m à Nanjing 2014, fait la fierté de son pays dans le 200m en établissant un nouveau record national (20,29 secondes) dans la course de qualification avant de rater de peu la finale.

Getty Images
Et après ?

Avec des résultats aussi sensationnels déjà obtenus par des médaillés des JOJ sur les plus grandes scènes de l’athlétisme mondial, il faut s’attendre à l’éclosion de nouvelles stars aux prochains JOJ qui se tiendront à Buenos Aires, Argentine, dans un peu plus d’un an.

back to top En