skip to content
2016 Getty Images
Date
31 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , JOJ

Des résultats sans précédent pour les athlètes des JOJ aux Jeux de Rio 2016

28 sports, 306 épreuves et plus de 11 000 athlètes se disputant l'honneur d'une médaille. Les faits et chiffres des Jeux Olympiques de Rio 2016 parlent d'eux-mêmes et ceux concernant les athlètes des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) qui ont fait leur entrée sur la plus grande scène sportive du monde ne font pas exception. Voici une présentation de ceux qui ont tiré leur épingle du jeu...

Depuis leur première édition à Singapour il y a six ans, les JOJ ont permis à de jeunes athlètes prometteurs de goûter aux joies de la compétition olympique en les préparant aux Jeux Olympiques. À Londres en 2012, cette ambition s'était concrétisée une première fois, 23 athlètes présents aux JOJ de Singapour ayant remporté 25 médailles dans 11 sports.

© Getty Images

Quatre ans plus tard à Rio, avec l'arrivée d'une nouvelle vague d'athlètes des JOJ ayant acquis une précieuse expérience à Nanjing en 2014, la moisson de médailles obtenues par ces athlètes a plus que triplé. Quatre-vingt médailles ont été remportées au total : 19 en or, 33 en argent et 28 en bronze. Les deux-tiers l'ont été par des concurrents de la promotion 2010, le tiers restant par des participants aux JOJ de Nanjing 2014.

© Getty Images

Star parmi les stars : le phénomène de la natation australienne Emma McKeon. Multiple médaillée à Singapour, la jeune prodige originaire de Wollongong a repris là où elle s'était arrêtée en décrochant l'or dans le relais féminin 4 x 100 m nage libre. Elle est l'athlète des JOJ la plus titrée, avec quatre podiums. Mention plus qu'honorable au compatriote d'Emma, Kyle Chalmers, présent à Nanjing en 2014. À tout juste 18 ans, il a remporté trois médailles à Rio, dont une en or dans le 100 m nage libre, devenant à cette occasion l'athlète masculin des JOJ le plus performant aux Jeux.

© Getty Images

À vrai dire, grâce à la domination de ses athlètes dans les bassins, l'Australie s'est classée parmi les pays dont les athlètes des JOJ ont obtenu les meilleurs résultats. Avec ses neuf médailles en natation et sa médaille de bronze en canoë (slalom), cadeau de Jessica Fox, l'Australie est arrivée en tête du classement avec dix médailles, devant la Russie et ses sept médailles (trois en or, deux en argent, deux en bronze), l'Italie et ses quatre médailles (une en or, deux en argent, une en bronze), et enfin les États-Unis et leurs quatre médailles (trois en argent, une en bronze).

Les athlètes des JOJ se sont illustrés dans 19 sports, de l'athlétisme au tir à l'arc. Outre les 18 médailles obtenues en natation, de bons résultats ont été enregistrés en haltérophilie et en taekwondo, avec huit podiums pour le premier et sept pour le deuxième.

© Getty Images

Parmi les autres performances éblouissantes, citons l'or en badminton de l'Espagnole Carolina Marín dans le simple dames et de la Japonaise Misaki Matsutomo dans le double; le formidable parcours de Monica Puig jusqu'à la plus haute marche du podium en tennis – une première pour Porto Rico; et la démonstration de force de la Chinoise Wei Deng, vainqueur dans la catégorie des - 63 kg en haltérophilie avec un record du monde à la clé.

Mais la victoire la plus mémorable de toutes reste sans doute le sacre en saut à la perche du jeune athlète brésilien des JOJ Thiago Braz da Silva, à l'issue d'un duel épique avec le champion olympique en titre, le Français Renaud Lavillenie. Son record olympique à 6,03 m lui a permis de remporter l'or et le cœur de tous les Brésiliens présents dans le stade olympique.

© Getty Images

Tous ces résultats des plus encourageants soulignent le rôle important joué par les JOJ dans le développement de jeunes athlètes talentueux, nombre d'entre eux se servant de la manifestation comme d'un tremplin vers les Jeux Olympiques.

Et il y a fort à parier qu'avec la tenue imminente de l'édition de 2018 à Buenos Aires, le nombre de participants aux JOJ en quête de gloire olympique va encore augmenter.
Tags Rio 2016 , Actu CIO , JOJ
back to top En