skip to content
Date
13 févr. 2008
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Des principes universels de bonne gouvernance pour le Mouvement olympique et sportif


L'autonomie du Mouvement olympique et sportif et sa sauvegarde étaient à l'ordre du jour d'un séminaire de deux jours organisé à Lausanne par le Comité International Olympique (CIO) qui s'est conclu aujourd'hui par l'adoption d'une résolution en sept points.
Cliquez ci-dessous pour télécharger les documents annexes :
 
·          Document préliminaire: principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif
 
·          Résolutions du deuxième séminaire sur l’autonomie du Mouvement olympique et sportif
 
·          Plan d’action du deuxième séminaire sur l’autonomie du Mouvement olympique et sportif
 
Réunissant quelque 170 représentants des Fédérations Internationales (FI), des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et des associations continentales, ainsi que des membres et de hauts responsables du CIO, le deuxième séminaire sur l'autonomie du Mouvement olympique et sportif avait pour objet d'analyser quand et pourquoi l'autonomie du sport avait été menacée depuis la tenue du premier séminaire en septembre 2006, et de convenir d'un certain nombre de principes et de mécanismes susceptibles d'aider les organisations de sport à faire face à cette situation.
 
Le CIO a relevé que depuis 2006, au moins dix cas d'ingérence grave dans les structures et règlements sportifs avaient été portés à son attention, ce qui indique clairement la nécessité de mettre en place des systèmes visant à aider le mouvement sportif à préserver son indépendance vis-à-vis non seulement des gouvernements, mais aussi des partenaires commerciaux et autres entités.
 
Les participants ont réaffirmé que la responsabilité sociale du sport et son autonomie étaient à l'origine de sa crédibilité et de sa légitimité. L'autonomie permet aux organisations sportives de traiter chacun sur un pied d'égalité, indépendamment de sa culture, de sa religion, de son sexe ou d'autres considérations. Les règles du Mouvement olympique et sportif qui prévalent au niveau international protègent l'universalité du sport et la noble cause qu'il défend. Le sport peut jouer le rôle unique qui est le sien grâce à l'autonomie dont il jouit. Ce rôle pourrait être gravement menacé si les instances sportives dirigeantes étaient sujettes à une quelconque ingérence.
 
Les participants ont toutefois reconnu qu'une bonne gouvernance et une unité étaient nécessaires si le mouvement sportif voulait défendre et faire valoir son autonomie. Ils ont débattu et appuyé le document intitulé "Principes universels de base de la bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif", qui servira de référence à toutes les organisations de sport. Comme indiqué dans son titre, ce document se veut un outil simple, raisonnable, acceptable et pratique pour toutes les parties concernées à travers le monde. Ce document de travail orientera les discussions qui auront lieu durant le Congrès olympique de 2009, où ce sujet sera largement débattu.
 
Les participants au séminaire ont également décidé de créer un réseau olympique et sportif dont la tâche sera de préserver l'autonomie du sport, faciliter l'échange d'informations et permettre de réagir rapidement aux menaces imminentes. Dans sa conclusion, le président du CIO, Jacques Rogge, a présenté le projet et expliqué sa mise en place et son fonctionnement.
"Il est temps d'agir et d'agir vite", a déclaré Jacques Rogge, qui a présidé les débats de ces deux derniers jours. "Ce deuxième séminaire est une étape importante du travail que nous menons sans relâche pour préserver l'autonomie du sport. La bonne gouvernance et l'unité au sein du Mouvement olympique et sportif, sans oublier bien évidemment les relations constructives que nous entretenons avec les gouvernements et les organisations intergouvernementales, jouent un rôle clé dans ce processus. C'est pourquoi j'ai voulu cette rencontre afin de faire avancer cet important sujet en vue du Congrès olympique de 2009. Je souhaiterais remercier les participants pour leur contribution active aux débats et je me réjouis à la perspective de poursuivre notre collaboration au cours de l'année à venir", a-t-il ajouté.
   
###
 
Pour de plus amples informations, veuillez prendre contact avec le département de la communication du CIO, tél. : +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org
back to top