skip to content
IOC/Greg Martin
Date
26 juin 2019
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO
Actualités du CIO

Des opportunités commerciales offertes aux participants durant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

La Session du CIO a pris note aujourd’hui d’une nouvelle série de principes directeurs concernant des opportunités commerciales offertes aux participants durant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, principes qui ont été approuvés la semaine dernière par la commission exécutive du CIO. La Session a ainsi décidé de modifier le paragraphe 3 du texte d'application de la Règle 40 de la Charte olympique.


Les athlètes sont au cœur du Mouvement olympique et leur apporter un soutien à tous les niveaux, sur l’aire de compétition et en dehors, est une priorité pour le CIO. Ces principes cherchent à clarifier les opportunités commerciales durant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et de mettre les athlètes et les autres participants aux Jeux Olympiques dans une meilleure position pour travailler avec leurs sponsors personnels d’une manière qui soit conforme à leurs droits et responsabilités en vertu de la Déclaration sur les droits et responsabilités des athlètes et de la Charte olympique.

Ces nouveaux principes représentent un équilibre entre, d’une part, la protection et le maintien des programmes de marketing olympique pour assurer le financement des Jeux Olympiques et du Mouvement olympique et, d’autre part, le droit des athlètes individuels à générer des revenus en relation avec leur carrière sportive, leur nom et leur image.

Les Comités Nationaux Olympiques seront responsables de la mise en œuvre de ces principes sur leurs territoires respectifs tout en tenant compte de leur cadre juridique spécifique applicable et recevront prochainement des directives à cet égard.

La Session du CIO, qui s’est réunie cette semaine à Lausanne, a décidé de modifier le paragraphe 3 du texte d’application de la Règle 40 de la Charte olympique comme

“Les concurrents, officiels d'équipe et autres membres du personnel d'équipe qui participent aux Jeux Olympiques peuvent permettre que leur personne, leur nom, leur image ou leurs performances sportives soient exploités à des fins publicitaires pendant les Jeux Olympiques conformément aux principes établis par la commission exécutive du CIO.”

Ainsi que l'a déclaré le président du CIO, Thomas Bach : "Les amendements apportés aujourd'hui à la Charte olympique témoignent clairement de la nouvelle approche adoptée par le CIO, laquelle repose sur l'ouverture et la flexibilité, sans porter atteinte aux accords existants. Nous voulons envisager les choses d'une manière positive et nous montrer aussi libéraux que possible, sans pour autant nuire aux contrats de parrainage des CNO. Nous les protégeons et c'est pourquoi il n'existe pas de solution universelle. Je ne pense pas d'ailleurs qu'une telle solution existe."  

back to top En