skip to content

Des matchs à suspense envoient la Hongrie et la France en demi - Londres 2012 - Handball

La compétition de handball hommes a pris un nouveau tournant dramatique lors de cette 12e journée, la Hongrie ayant eu besoin de deux prolongations pour se qualifier en demi-finales, et la France ne s'imposant que par un seul petit but d'écart.

Les Islandais étaient sur le point de se qualifier contre les Hongrois : il ne restait plus que 15 secondes dans le temps réglementaire, ils menaient 27 à 26 et ils avaient un tir de pénalité à venir. Mais un échec sur le tir de pénalité a redonné la balle aux Hongrois qui ont égalisé à trois secondes de la fin.

Les deux équipes étant toujours à égalité après la seconde prolongation de deux fois cinq minutes, la Hongrie a finalement pris les choses à son compte et s'est imposée avec un seul but d'avance, déclenchant une explosion de joie dans le pavillon de basketball.

La première mi-temps très serrée de la première prolongation s'était conclue sur un score de 29 à 29. Après avoir atteint 30 à 30 sans autre évolution, les équipes se lancèrent dans une deuxième fournée de deux fois cinq minutes pour se départager.

La Hongrie s'est finalement donnée un peu d'air en inscrivant deux buts consécutifs pour mener 33 à 31, et ce fut le moment décisif du match car les Islandais n'ont jamais réussi à remonter cet avantage, laissant une brillante victoire aux Hongrois.

Ces derniers affronteront la Suède, triple médaillée d'argent olympique, qui reste en course après une rencontre cent pour cent scandinave à suspens contre le Danemark, remportée 24 à 22.

Le sort de ce match très serré fut finalement scellé par un tir dans les buts vides de Niklas Ekberg à environ une minute de la fin du temps réglementaire.

Dalibor Doder a terminé meilleur buteur avec six réalisations pour la Suède, qui a continué à célébrer sa victoire longtemps après le coup de sifflet final, alors que du côté du Danemark, Hans Lindberg avait lui aussi inscrit six buts, mais pour une issue moins glorieuse.

Dans l'autre moitié du tableau, la France est restée en course pour défendre son titre de championne olympique après avoir battu l'Espagne en quarts de finale 23 à 22.

Le match équilibré semblait se diriger tout droit vers les prolongations sur le score de 22 à 22 à trente secondes de la fin, mais les médaillés d'or de Beijing 2008 ont eu le temps d'organiser une dernière attaque et lorsque la balle est revenue dans les mains de William Accambray, il propulsa son équipe dans le dernier carré.

Ce fut une défaite difficile pour l'Espagne qui avait mené jusqu'à la 45e minute, mais qui doit maintenant se résoudre à faire sa valise et à rentrer bredouille.

Les Français seront opposés aux doubles médaillés d'or Croates, dont les espoirs d'ajouter un troisième titre à leur collection restent intacts après leur victoire contre la Tunisie 25 à 23.

La Croatie, championne à Atlanta 1996 et Athènes 2004, ne fut jamais mis en danger par leurs adversaires Tunisiens, et leur parcours sans la moindre défaite de Londres 2012 s'est poursuivi sans le moindre problème dans une partie qui a superbement terminé une journée palpitante.

back to top