skip to content
Date
24 sept. 2009
Tags
Actu CIO ,

Des jeunes se donnent les moyens de réaliser leurs rêves


© IOC/R. Juilliart

Qu'ont en commun de jeunes rameurs au Royaume-Uni, un joueur de tennis en Fédération de Russie, des haltérophiles en Chine et des joueurs de football en Argentine ? Ils souhaitent tous réaliser leurs rêves et devenir des champions. Pour ce faire, ils redoublent d'efforts pour atteindre leurs objectifs. Cet enthousiasme sera l'une des questions clés débattue en octobre lors du XIIIe Congrès olympique à Copenhague : le sport de compétition est-il toujours attrayant ?

Le point de vue des jeunes à cet égard varie. "Pour moi, c'est déjà une grande satisfaction et une belle réussite lorsque je parviens à réaliser un nouvel élément technique correctement", déclare un jeune rameur de Hensley. Un jeune joueur de tennis russe est, quant à lui, catégorique : "Je veux devenir le numéro un mondial". Les Argentins rêvent, eux, de jouer en première division. En Chine, l'haltérophilie jouit du succès et de toutes les médailles que les athlètes chinois ont remportées. "Nous constatons un réel engouement pour ce sport et bon nombre de jeunes filles et de jeunes garçons ont décidé de s'y mettre … et certains mettent tout en œuvre pour devenir des champions olympiques" affirme un entraîneur de club de gym à Beijing.

 

Les discussions et les débats à Copenhague vont certainement permettre d'approfondir cette question et de l'analyser sous différents angles. D'autres activités de loisirs et les sports dits "cool" seront également étudiés, et leur impact sur les jeunes et les sports olympiques examiné. Pour les jeunes déjà champions dans ces sports, cet attrait ne fait pas l'ombre d'un doute. 

 

En savoir plus à propos du Congrès olympique

Tags Actu CIO ,
back to top En