skip to content
Date
05 déc. 2010
Tags
Actu CIO , Culture et éducation olympique

Des experts et des jeunes parlent de sport, d’éducation et de culture à Durban


La 7e Conférence mondiale sur le sport, l’éducation et la culture s’est ouverte à Durban, Afrique du Sud. De nombreux intervenants de renom étaient présents à la cérémonie d’ouverture, dont le président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge, le président de la commission du CIO pour la culture et l’éducation olympique, Lambis Nikolaou, le directeur général adjoint de l’UNESCO, Getachew Engida, et le ministre des sports d’Afrique du Sud, Fikile Mbalula.

La conférence a pour objectif d’enrichir et d’harmoniser les calendriers de tous les participants – le Mouvement olympique, le système des Nations Unies, le monde universitaire ainsi que d’autres experts dans le domaine de l’éducation et de la culture, et enfin un certain nombre de jeunes.

Durant la cérémonie d’ouverture, Jacques Rogge a déclaré : “Je suis très heureux que cette conférence se tienne pour la première fois sur le continent africain, ce continent qui, cet été, a montré une fois de plus au monde entier qu’il était capable d’organiser avec succès une manifestation sportive internationale de grande envergure.” Et le président du CIO d’ajouter concernant les thèmes de la conférence : “La tâche que nous devons accomplir est immense. Mais plus que jamais, nous avons le devoir d’offrir un avenir meilleur à nos jeunes, et cet avenir plus brillant, le sport peut aussi l’apporter.”

L’événement, organisé par le CIO en partenariat avec l’UNESCO, se déroule du 5 au 7 décembre sous la devise “Donner la parole aux jeunes”. Plus de 500 représentants issus de plus de 130 pays sont présents. Parmi eux, plusieurs jeunes qui ont participé aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) en août 2010 en tant qu’athlètes, reporters ou ambassadeurs. Ils prendront la parole dans tous les débats et feront part de leurs expériences dans les domaines du sport, de l’éducation, de la culture et de la société.

Pour en savoir plus sur la conférence, cliquer ici.
Pour lire le programme complet, cliquer ici.

back to top