skip to content
Date
21 févr. 2006
Tags
Actu CIO

Des athlètes signent pour la paix


Répondant à l’appel lancé par le président du CIO, Jacques Rogge, de nombreux médaillés olympiques ont déjà signé la déclaration en faveur de la Trêve olympique. Quelques instants avant de monter sur le podium de la place des médailles à Turin, les athlètes bientôt couronnés d’or, d’argent ou de bronze olympique viennent signer l’appel en faveur de la Trêve. Dans ce que l’on appelle «la chambre verte», certains apposent juste leur signature, d’autres écrivent quelques mots.
   
Paix, respect et humanité
Les mots qui reviennent le plus souvent dans les dédicaces des médaillés sont : paix, respect, humanité. Cindy Klassen (Canada, bronze au 3 000 m en patinage de vitesse) rappelle qu’elle «croit en la célébration de l’humanité et de la paix pour tout le genre humain». Ce que confirme Seth Westcott (USA, or au snowboard cross), «Je crois qu’il y a moyen de respecter tous les êtres humains et de vivre tous ensemble»  Et Anouk Leblanc-Boucher (Canada, bronze au 500 m en patinage de vitesse sur piste courte) d’ajouter comme quoi : «…un monde sans violence peut exister». Quant à Sven Kramer (Pays-Bas, argent au 5 000 m en patinage de vitesse), il a écrit ces simples mots «Sven soutient la Trêve olympique. Le sport est important». Enfin, Martins Rubenis (Lettonie, bronze en luge individuel). et Florence Baverel-Robert (France, or au 7,5 km sprint en biathlon), ont juste noté les mots paix et sport.
   
D’autres signataires médaillés olympiques
Parmi les autres signataires, citons Chad Hedrick (USA, or au 5 000 m en patinage de vitesse), Shaun White (USA, or au half pipe en snowboard), Jennifer Heil (Canada, or aux bosses en ski acrobatique), Ireen Wust (Pays-Bas, or au 3 000 m en patinage de vitesse), Enrico Fabris (Italie, bronze au  5 000 m en patinage de vitesse), Albert Demtschenko (Fédération de Russie, argent en luge individuelle); Ahn Hyun-Soo (Corée, or au 1 500 m en patinage de vitesse sur piste courte), Li JiaJun (République populaire de Chine, bronze au 1 500 m en patinage de vitesse sur piste courte), Sven Fischer (Allemagne, or au 10 km sprint en biathlon), Halvard Hanevold (Norvège, argent au 10 km sprint biathlon).
 
 
Trois villages, trois murs
Pendant toute la durée des Jeux, athlètes et officiels peuvent apporter leur soutien à la Trêve olympique en apposant leur signature sur l’un des trois murs situés dans les trois villages olympiques des Jeux, soit à Turin, Sestrières et Bardonecchia. Car, comme l’a rappelé le président du CIO lors de l’inauguration de ce mur au village de Turin, «Les Jeux Olympiques offrent une occasion unique de faire triompher l'humanité et de montrer au monde entier comment nous pouvons tous coexister pacifiquement - à l'instar des athlètes au village olympique». Mettre sa signature sur ce mur est un geste symbolique par lequel les signataires s’engagent à agir comme «ambassadeurs de la Trêve», promouvant la paix et la compréhension par le sport dans leurs pays d’origine.
 
 
 En savoir plus sur la Trêve olympique
 
 
Tags Actu CIO
back to top En