skip to content
Date
20 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Canoë sprint , Hongrie

Des athlètes multi-médaillés pour clôturer en beauté les épreuves de sprint en canoë

Au terme des épreuves de sprint en canoë, au moins un membre de chaque équipe gagnante est devenu multi-médaillé. Pour Danuta Kozák, c’était la troisième victoire à Rio et la sixième médaille olympique de sa carrière.

La kayakiste hongroise Danuta Kozák a réalisé un véritable exploit en décrochant trois médailles d’or aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Seuls deux autres pagayeurs avaient réussi cette prouesse avant elle. Kozák est la première kayakiste féminine à cumuler trois victoires lors des mêmes Jeux après s’être imposée au K4 500 m femmes.

Getty Images

Kozák et ses coéquipières Gabriella Szabo, Tamara Csipes et Krisztina Fazekas-Zur ont terminé le K4 500 m en 1:31.482 La médaille d’argent est revenue aux Allemandes Tina Dietze, Franziska Weber, Sabrina Hering et Steffi Kriegenstein à presque une seconde (901/100e). Dietze et Weber avaient également remporté l’argent au K2 500 m le 16 août. La Biélorussie a terminé en troisième position à 2.426 des hongroises.

Getty Images

« Je suis très heureuse. Je pense qu’il va me falloir un peu temps pour vraiment y croire », a déclaré la triple championne olympique hongroise après son triomphe. Kozák est désormais l’athlète olympique la plus titrée de son pays, avec à son palmarès constitué de cinq médailles d’or et une médaille d’argent. C’est lors des épreuves féminines du K2 500 m et du K1 500 m qu’elle a signé ses deux autres victoires à Rio.

Une deuxième médaille d’or pour Brendel au C2 1 000 m

L’Allemand Sebastian Brendel a décroché une deuxième médaille d’or lors de l’épreuve de canoë biplace 1 000 m, aux côtés de son partenaire Jan Vandrey. Mardi, Brendel avait déjà dominé l’épreuve masculine de canoë monoplace 1 000 m.

Getty Images

Brendel s’est montré à la fois ravi et soulagé de cette seconde victoire à Rio : « C’est une course extrêmement difficile et c’est incroyable que nous l’ayons gagnée. Je suis heureux d’avoir terminé la compétition et de repartir avec deux médailles d’or. »

Getty Images

La performance des kayakistes allemands a empêché le Brésilien Isaquias Quieroz dos Santos de décrocher la première médaille d’or pour son pays dans cette discipline. Après avoir mené la course presque de bout en bout, Isaquias et son coéquipier Erlon de Souza Silva ont toutefois réussi à s’emparer de l’argent à 907/100e. Quieroz dos Santos est le premier athlète brésilien à cumuler trois médailles lors d’une même édition des Jeux. Il avait obtenu l’argent au C1 1 000 m et le bronze au C1 200 m. Enfin, ce sont les Ukrainiens Dmytro Ianchuk et Taras Mishchuk qui sont montés sur la troisième marche du podium.

L’Allemagne s’impose au K4 1 000 m masculin

Non contents de détenir le titre olympique du K2 1 000 m masculin, les kayakistes allemands Max Rendschmidt et Marcus Gross ont également remporté l’épreuve du K4 1 000 m. À leurs côtés, leurs coéquipiers Tom Liebscher et Max Hoff. Alors qu’il venait de s’assurer sa deuxième médaille d’or à Rio, Gross a déclaré : « Je connaissais déjà ce sentiment, mais gagner le K4 c’est vraiment génial. J’ai du mal à y croire. »

Getty Images

La Slovaquie a hérité de l’argent à presque 3 secondes, tandis que la République tchèque a décroché le bronze. Pour l’athlète olympique chevronné qu’est le Slovaque Erik Vlcek, une deuxième place reste un excellent résultat, même s’il vise l’or depuis des années : « J’ai 35 ans. C’est ma cinquième participation aux Jeux et ma troisième médaille. J’aurais préféré une victoire, mais ce n’est pas grave. J’ai déjà deux médailles d’argent et une de bronze, je n’ai pas à me plaindre. Les Jeux Olympiques sont une compétition à part, et recevoir une médaille olympique c’est toujours un bonheur à part. »

Getty Images

Après l’argent au K2 200 m, Heath enchaîne avec une victoire au K1 200 m

Jeudi, le Britannique Liam Heath avait remporté la médaille d’argent au K2 200 m masculin avec son coéquipier Jon Schofield. Cette fois, il s’est distingué en décrochant l’or au K1 200 m masculin. Derrière lui, le Français Maxime Beaumont a pris la seconde place. Quant à l’Espagnol Saul Craviotto, déjà titulaire d’une médaille d’or au K2 200 m, il s’est cette fois contenté du bronze. La course s’est achevée sur un résultat extrêmement serré, puisque l’Allemand Ronald Rauhe, vétéran de la discipline, a terminé sa carrière olympique en se classant troisième ex æquo au millième de seconde avec Craviotto.

Getty Images

Heath a remercié son entraîneur Alexander Nikoronov de l’avoir préparé pour Rio : « Chaque fois qu’on participe aux Jeux, on rêve d’être médaillé. Cette fois, on est arrivés parfaitement préparés. Jon Schofield et moi avons attaqué les Jeux au sommet de notre forme, on se s’était jamais sentis aussi bien, et c’est grâce à Alex et au programme d’entraînement qu’il a soigneusement mis au point ces quatre dernières années. »

Getty Images

back to top En