skip to content
Date
03 août 2008
Tags
Actu CIO

Des athlètes font don de leurs tenues à des réfugiés


Les athlètes participant aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing feront don de leurs tenues de sport à des réfugiés en Asie. Le CIO et le HCR (Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés) viennent de lancer leur fructueuse campagne "Donner c’est gagner" dans le village olympique afin de trouver le plus grand nombre de supporters possible à leur projet conjoint.      


Un solide soutien apporté jusqu’ici    
La campagne "Donner c’est gagner" a été lancée l’année dernière en prélude aux Jeux Olympiques de 2008 à Beijing afin de recueillir le maximum de dons et l’objectif initial de 50 000 articles collectés par la famille olympique est déjà presque atteint, avant même le début des Jeux. "Je suis transporté par ce succès et le solide soutien apporté jusqu’ici par la famille olympique. Bien entendu, nous voulons aller encore plus loin – plus l’impact de cette campagne sera grand, mieux ce sera. Je suis convaincu qu’en joignant nos efforts, nous pouvons collecter encore plus d’articles", a indiqué le président du CIO, Jacques Rogge, dans le village olympique. 
 
On recherche des athlètes
Avec plus de 10 000 athlètes sur place ainsi que de nombreux autres membres de délégations, les attentes du président pourraient bien être satisfaites. Sergey Bubka, membre du CIO et président de la commission des athlètes du CIO, a déclaré : "Je suis sûr que bon nombre de mes collègues reconnaîtront l’importance de ce projet et auront hâte d’y contribuer. Il est vraiment très facile de participer. Le sport nous a beaucoup donné et c’est fantastique de pouvoir donner en retour un peu de joie à des réfugiés".
Les athlètes peuvent faire don de leurs articles dans l’espace CIO du village olympique.
 
Un remonte-moral pour les jeunes réfugiés
C’est son concept simple qui fait de cette campagne un succès : les membres et défenseurs du Mouvement olympique font don de leurs vêtements qui sont ensuite distribués par le HCR à divers camps de refugiés dans le monde entier. Les dons seront également utilisés pour faciliter les activités sportives dans les camps. Pour les réfugiés, le sport peut donner un semblant de normalité et structurer leurs vies chaotiques, comme l’a expliqué António Guterres du HCR : "Les jeunes réfugiés ont souvent terriblement souffert et ont été les témoins directs de la guerre. Certains sont nés dans les camps, d’autres y ont grandi, ce qui signifie une vie avec peu ou pas de sport ni de loisir. Le don de vêtements de sport de la part d’athlètes olympiques du monde entier inspire les réfugiés et les lie au monde du sport. Au-delà de la joie, cela leur apporte l’espoir." 
 
Le président du BOCOG, Qi Liu, ainsi que Jacques Rogge, Sergey Bubka et Veerapong Vongvarotai, le représentant régional du HCR pour la Chine et la Mongolie, étaient parmi les premiers à déposer leurs dons dans les conteneurs du village olympique prévus à cet effet – le signal de départ pour les athlètes et leur entourage afin qu’ils donnent un nouvel élan à la campagne "Donner c’est gagner".

En savoir plus sur la campagne "Donner c’est gagner" : www.olympic.org/givingiswinning

Multimédia

 Plus de photos

Tags Actu CIO
back to top