skip to content
Getty Images
Date
06 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , JOJ

Des Athlètes des JOJ parmi les porte-drapeaux

C’est par une superbe cérémonie que se sont ouverts vendredi soir les Jeux Olympiques de Rio 2016 : neuf athlètes ayant concouru aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Singapour et Nanjing ont eu l’honneur de porter le drapeau pour leur pays.


Palpitante. Vivante. Spectaculaire. Ce ne sont que trois des nombreux qualificatifs employés pour décrire la cérémonie d’ouverture tenue vendredi soir au stade Maracanã, alors que Rio de Janeiro accueillait le monde aux Jeux Olympiques. Et pour neuf athlètes ayant auparavant concouru aux JOJ, l’adjectif inoubliable peut à n’en pas douter s’ajouter à cette liste pour avoir été choisis comme porte-drapeaux au défilé des athlètes.

Getty Images

Rio 2016 a offert un spectacle éblouissant qui illustrait la culture et l’histoire du Brésil, avec batteurs et artistes dansant au rythme de la samba, tout en délivrant des messages en faveur de la durabilité et de la paix. Puis ce fut au tour des athlètes à entrer dans le stade, avec la Grèce ouvrant le défilé des 207 délégations nationales et équipes.

Getty Images

Pour l’Uruguayenne Dolores Moreira Fraschini, compétitrice en voile, cette expérience était un rêve qui se réalisait, depuis que sa mère et sa sœur avaient fait irruption un matin dans sa chambre pour lui annoncer la nouvelle qu’elle serait porte-drapeau. S’exprimant avant la cérémonie d’ouverture, la jeune fille de 17 ans – qui avait concouru à Nanjing en 2014 et participera à l’épreuve féminine de laser radial en voile à Rio – a confié : “J’étais le porte-drapeau (pour l’Uruguay) aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (Nanjing). Là ce seront des Jeux d’un niveau plus élevé et beaucoup plus grands…
J’ai travaillé dur avec mon entraîneur et mon équipe, et je pense que c’est la récompense. Je sais aujourd’hui que tout cet effort en valait la peine.”

Dolores était aux anges non seulement parce qu’elle portait le drapeau de son pays mais aussi parce qu’elle défilait aux côtés de son compatriote et modèle, Alejandro Foglia Costa, qui participe à Rio à sa quatrième édition des Jeux.

“Après les Jeux de Londres [Alejandro] est venu dans ma ville pour y faire une intervention; alors là je me suis dit "OK, je veux aller aux Jeux Olympiques". Il nous a parlé de sa préparation et de tout ce qu’il a ressenti aux Jeux. Et maintenant me voilà à partager les Jeux avec mon idole.”

Getty Images

Les autres athlètes des JOJ devenus comme Dolores porte-drapeaux à cette cérémonie d’ouverture : Vahan Mkhitaryan (Arménie), Nicole van der Velden (Aruba), Luguelin Santos (République dominicaine), Ana Sofia Gomez (Guatemala), Julia Hassler (Liechtenstein), Aminath Shajan (Maldives), Kate Foo Kune (Maurice) et Elson Brechtefeld (Nauru).

“C’est un honneur,” a déclaré la jeune gymnaste guatémaltèque Ana Sofia Gomez. “Je suis la deuxième femme seulement de l’histoire à porter le drapeau pour notre pays aux Jeux Olympiques; alors cela va me motiver à faire encore mieux en compétition.”

Tags Rio 2016 , Actu CIO , JOJ
back to top En