skip to content
Marjorie BOUSSARD
PyeongChang 2018

Des apprentis journalistes dans les coulisses des Jeux de PyeongChang

Les Jeux Olympiques d’hiver en République de Corée ont été l'occasion de lancer un projet pédagogique au sein du lycée français de Séoul. Les élèves de plusieurs classes ont été invités à élaborer et à faire vivre un journal et une web radio autour des Jeux de PyeongChang 2018. Pour un certain nombre d’entre eux, la récompense a été de découvrir les coulisses des Jeux Olympiques et de rencontrer plusieurs athlètes de l’équipe de France…


Vision un peu inhabituelle cet après-midi-là dans la salle de réception du Club France à quelques centaines de mètres du Stade olympique de PyeongChang. Les sélectionnés de l’équipe de France de bobsleigh font face à des journalistes hauts comme trois pommes. Les questions sont sérieuses et travaillées et les enfants prennent des notes et filment avec beaucoup d’application les réponses des champions vêtus de la belle tenue blanche officielle. « Combien de temps vous entraînez-vous ? », « Pourquoi avez choisi le bobsleigh ? », « Y a-t-il des pistes d’entraînement en France à part celle de La Plagne ? » 

Un projet journalistique autour des Jeux

Marjorie Boussard, la directrice du primaire du Lycée français de Séoul explique : « On avait la chance d’avoir les Jeux Olympiques en (République de) Corée alors on a entamé des démarches pour pouvoir rencontrer des athlètes français. J’avais la chance de connaître un des membres de l’équipe de bobsleigh, Dorian Hauterville. Ca a facilité les choses. »

C’est ainsi qu’est né un projet pédagogique précis. « On a créé un projet « journalisme », explique Marjorie Boussard, « avec une gazette et une web radio sur le thème des Jeux Olympiques et paralympiques. Les enfants ont été tout de suite très enthousiastes. Ils se sont pleinement impliqués dans le projet. De plus, tous les jours, le lycée organise une journée sur un thème lié aux Jeux. »

Les enfants ont été tout de suite très enthousiastes. Ils se sont pleinement impliqués dans le projet. Marjorie Boussard Directrice du primaire du Lycée français de Séoul

C’est ainsi qu’une quinzaine d’enfants ont été retenus pour venir à PyeongChang en bus afin de rencontrer l’équipe de France de bobsleigh et découvrir les coulisses d’une manifestation planétaire comme les Jeux Olympiques.

Des questions pertinentes

« C’était un moment très agréable, » s’est félicité Loïc Costerg, le pilote du bob à quatre. « C’est sympa de rencontrer des Français qui vivent en (République de) 
Corée. Ils avaient vraiment bien travaillé leur sujet et les questions étaient pertinentes. En plus, cela fait plaisir de voir des enfants qui s’intéressent à votre sport. »

Les journalistes en herbe avaient également des étoiles plein les yeux face à d’authentiques champions. « Je leur ai demandé s’ils avaient un entraînement particulier juste avant la compétition, « se souvient Ina, 10 ans et demi. « Je suis fière d’avoir pu venir à PyeongChang. »

Le casque sur les oreilles

Gaspard, neuf ans et demi, un casque sur les oreilles, avait un rôle très important puisque c’est lui qui était chargé d’enregistrer les questions comme les réponses. Il s’est parfaitement acquitté de sa tâche avec le sérieux d’un perchman aguerri sous l’œil attentif de sa maîtresse.

La seule différence peut-être entre ces apprentis journalistes et les vrais, c’est que nos petits écoliers ont rempli abondamment leurs cahiers d’autographes des champions en prenant bien soin d’indiquer le nom du signataire. On ne sait si cette belle aventure fera naître quelques vocations de reporters…ou de bobeurs. Il faudra attendre encore quelques années pour le savoir.

back to top En