skip to content
Date
08 août 2004
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

Dernière réunion de la CE du CIO avant les Jeux de 2004 à Athènes


La commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a clôturé aujourd'hui à Athènes sa dernière réunion avant le début des Jeux de la XXVIIIe Olympiade qui se tiendront du 13 au 29 août.

 

Les débats ont été marqués hier par les décisions prises sur les questions d'ordre éthique, notamment en relation avec le programme "Panorama" de la BBC. La CE a ainsi décidé à l'unanimité de priver M. Ivan Slavkov de l’ensemble des droits, prérogatives et fonctions attachés à sa qualité de membre du CIO pendant toute la durée de l’enquête de la commission d’éthique, et ce en application de l’alinéa 4 de la Règle 25.2.1.1 de la Charte Olympique. Son accréditation pour les Jeux de 2004 à Athènes lui a donc été retirée avec effet immédiat.


Au chapitre de l'éthique encore, la CE a déclaré les quatre personnes suivantes, MM. Goran Takatch, Gabor Komyathy, Mahmood El Farnawani et Muttaleb Ahmad, personae non grata au sein du Mouvement olympique et recommande à toute la famille olympique de ne pas leur accorder d'accréditation et de n'entretenir aucune relation avec eux. En conséquence, leur accréditation pour les Jeux de 2004 à Athènes, si elle existe, leur est immédiatement retirée.

 

Sur les questions d'éthique, il faut enfin citer l'affaire FIVB/Rubén Acosta Hernández et l'affaire  Mohamad Hasan. La CE a rappelé que les Principes fondamentaux de la Charte Olympique doivent être respectés, notamment en ce qui concerne l’usage des ressources olympiques. La CE a accepté la recommandation de la commission d'éthique de prendre les mesures appropriées pour s’assurer que les fonds alloués par le CIO à toutes les organisations appartenant au Mouvement olympique ne sont utilisés que pour le sport. La CE a par ailleurs décidé de demander à la 116e Session du CIO de voter en faveur de l'exclusion de M. Mohamad Hasan le 10 août prochain.

 

Dans la matinée du premier jour, la CE a rejeté l'appel déposé par la fédération roumaine d'athlétisme en vue de pouvoir inscrire aux Jeux de 2004 les trois athlètes  Mihaela Melinte, Claudia Iovan et Ana Mirele Termure. La CE du CIO s'est prononcée en faveur du CNO roumain, en ajoutant que la politique du CNO de ne pas sélectionner les athlètes contrôlés positifs au cours de leur carrière méritait son soutien, celle-ci étant en droite ligne avec la lutte contre le dopage.

Sur le front médical et plus précisément sur l'affaire Jerome Young, le CIO a confirmé devoir attendre  que la décision de l'IAAF soit définitive et exécutoire pour se prononcer à son tour à propos de l'éventuelle redistribution des médailles du relais 4x100m de Sydney.

 

Enfin, la CE a approuvé la liste des critères qui seront utilisés pour évaluer le programme olympique après les Jeux à Athènes. La liste, arrêtée en consultation avec les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales (FI), sera maintenant soumise à l'approbation définitive de la Session.

 

Lors du point de presse qui a conclu la séance d'hier, le CIO a annoncé que les Jeux à Athènes allaient vraisemblablement battre tous les records : nombre inégalé de pays et de territoires retransmettant les Jeux, somme record d’heures de diffusion, augmentation significative de l’audience potentielle, multiplication spectaculaire des reportages en direct et aux heures de grande écoute. De plus amples informations sur le sujet sont disponibles sur www.olympic.org.

 

Aujourd'hui, la CE a entendu le rapport du comité d'organisation des Jeux Olympiques à Athènes (ATHOC), représenté par sa présidente, Gianna Angelopoulos-Daskalaki, et son directeur des opérations, Marton Simitsek. Le rapport soulignait l'achèvement des préparatifs des Jeux et présentait les dernières touches qui sont actuellement apportées partout en ville. Ont également été évoqués le passage en mode opérationnel et la mise en route des plans de transport olympiques, lesquels se révèlent déjà un succès. Le président du CIO, Jacques Rogge, le président de la commission de coordination, Denis Oswald, et les membres de la CE ont félicité Mme Angelopoulos-Daskalaki et son équipe pour le travail formidable qui a été et sera effectué pour assurer la réussite des Jeux. 

 

Le président du comité d'organisation des Jeux de 2006 à Turin (TOROC), Valentino Castellani, et son équipe ont pour leur part présenté les préparatifs des prochains Jeux Olympiques d'hiver. Les travaux de construction continuent d'avancer selon le rythme nécessaire à la tenue des épreuves tests, lesquelles permettront de s'assurer que les opérations durant les Jeux se dérouleront sans heurt. Les projets destinés à améliorer les secteurs tels que la communication et le marketing ont également été exposés. Le temps passant rapidement, la CE a relevé que l'attention du monde entier et le soutien du CIO allaient bientôt se porter entièrement sur Turin.

 

Ce fut ensuite au tour du comité d'organisation des Jeux Olympiques à Beijing (BOCOG), placé sous la conduite de son vice-président exécutif, Liu Jingmin, de présenter les progrès impressionnants accomplis au niveau des préparatifs. La construction des sites et des infrastructures avance à un rythme plus que satisfaisant. Certains projets seront revus conformément aux recommandations de la commission d'étude des Jeux Olympiques. Des accords de marketing ont été signés dans de nombreuses catégories requises pour l'organisation des Jeux. S'agissant de la planification des opérations, bon nombre de collaborateurs du BOCOG ont été détachés à Athènes afin de tirer parti de l'expérience acquise jusque-là en matière d'organisation, laquelle sera précieuse au comité d'organisation dans les années à venir. La CE a félicité l'équipe de Beijing 2008 pour le volume et la qualité de son travail.

 
Enfin, un rapport sur les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver a été présenté par le directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, Gilbert Felli. Le comité d'organisation a recruté des collaborateurs pour les postes clés et entamé ses travaux de planification. Le COVAN participe en outre pleinement au processus de transfert des connaissances qui lui permettra de tirer les leçons des Jeux passés et présents.
back to top