skip to content
Date
26 nov. 2004
Tags
Actu CIO

Dernière réunion de l'année pour la commission exécutive du CIO


La commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a conclu aujourd'hui à Lausanne sa dernière réunion de l'année, mais la première dans sa nouvelle composition. À la suite de leur élection à la 116e Session du CIO à Athènes en août, Gunilla Lindberg a intégré la CE en tant que vice-présidente, et Zaiqing Yu et Richard Carrión en tant que membres.

Affaire Slavkov
La réunion a été marquée aujourd'hui par la décision du CIO d'approuver les recommandations de la commission d'éthique relatives au cas de M. Ivan Slavkov. Par une précédente décision de la CE, prise le 8 août à Athènes, M. Slavkov avait été provisoirement privé de tous ses droits, prérogatives et fonctions attachés à sa qualité de membre du CIO et une enquête avait été lancée par la commission d'éthique concernant des allégations de comportement contraire à l'éthique. La CE a décidé aujourd'hui 1) que M. Slavkov a violé les principes éthiques établis dans la Charte Olympique et le Code d'éthique du CIO, ternissant ainsi sérieusement la réputation du Mouvement olympique; 2) de proposer l'exclusion de M. Slavkov à la 117e Session du CIO, conformément à la Règle 16.3.8.2 de la Charte Olympique; et 3) jusqu'à la décision de la Session, de suspendre M. Slavkov et de le priver de tous ses droits, prérogatives et fonctions attachés à sa qualité de membre du CIO, conformément à la Règle 16.3.8.3 de la Charte Olympique.

Au sujet de la décision de la CE, le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré : "Ce matin, la CE a dû examiner une question très sérieuse. Elle a pris une décision claire et ferme à cet égard. Comme je l'ai déjà dit précédemment, la tolérance zéro s'applique pour tout comportement contraire à l'éthique au CIO et la décision d'aujourd'hui renforce cette position".

Un Yong Kim
Autre question d'éthique à l'ordre du jour : le cas de M. Un Yong Kim. La CE a décidé de maintenir la mesure provisoire de suspension dans l'attente d'une décision de la Cour suprême sud-coréenne.¨

Athènes, Turin, Beijing et Vancouver
Hier, Le président de la commission de coordination et membre de la CE, Denis Oswald, a fait une présentation sur la réussite des Jeux de 2004 à Athènes, qui ont largement satisfait les athlètes, les spectateurs, les téléspectateurs et autres parties concernées.

Le superviseur des Jeux Olympiques d'hiver de 2006 à Turin, Mario Pescante, s'est adressé à la CE, aux côtés du président du comité d'organisation de ces Jeux (TOROC), Valentino Castellani, et du directeur général du TOROC, Paulo Rota.

Le président de la commission de coordination des Jeux Olympiques de 2006 à Turin, Jean-Claude Killy, a rendu compte à la commission exécutive de l'état d'avancement des préparatifs des Jeux, tout comme Hein Verbruggen et René Fasel, respectivement présidents des commissions de coordination de Beijing 2008 et Vancouver 2010.

CE, ACNO et commission des athlètes
Mercredi matin, la commission exécutive s'est réunie avec le conseil exécutif de l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) et avec la commission des athlètes du CIO. Lors de la conférence de presse finale, le président du CIO, Jacques Rogge, a déclaré : "Je tiens à remercier les CNO et les athlètes pour leurs remarques constructives sur l'organisation des Jeux d'Athènes. Celles-ci sont particulièrement utiles lors des séances bilans organisées par le CIO pour permettre à la ville hôte suivante de tirer les leçons du passé".

JO d'hiver de 2014
Dans l'après-midi du mercredi, la commission exécutive a approuvé l'échéancier pour l'élection de la ville hôte des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver en 2014 et pris la décision de soumettre à la Session du CIO la reconnaissance de la International Society of Olympic Historians (ISOH). Confirmation a également été obtenue que le CIO avait reçu en retour tous les questionnaires adressés aux Fédérations Internationales (FI) qui doivent faire l'objet d'une évaluation par la commission du programme olympique dans le cadre de la procédure de révision systématique du programme sportif des Jeux. La commission, qui doit se réunir en mars 2005, adressera des recommandations à la 117e Session du CIO à Singapour l'année prochaine.

Dialogue constructif avec les FI
À la suite des problèmes d'arbitrage rencontrés durant les Jeux d'Athènes, le CIO a entamé un dialogue constructif avec la Fédération mondiale de taekwondo (WTF), la Fédération Internationale des Luttes Associées (FILA), la Fédération Internationale d'Escrime (FIE) et la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG). Il attend également la réponse de l'Association Internationale de Boxe (AIBA) à sa demande de réunion.

Budget de fonctionnement du CIO
La commission exécutive a par ailleurs approuvé le budget de fonctionnement de l'administration du CIO, d'un montant de CHF 107 millions (pas d'augmentation par rapport à 2004), et a pris note que le budget pour le plan quadriennal 2005-2008 de la Solidarité Olympique s'élèverait à USD 244 millions (soit une hausse de 16,5% par rapport à 2001-2004).

En savoir plus sur la CE

En savoir plus sur la première journée

En savoir plus sur la deuxième journée
Tags Actu CIO
back to top