skip to content
Relais de la flamme olympique Rio 2016 - Jour 93 Rio 2016 / Marcos de Paula
Date
04 août 2016
Tags
Actu CIO , Rio 2016 , Relais de la flamme olympique

Dernière ligne droite pour le Relais de la flamme olympique à Rio

Après avoir voyagé pendant trois mois, en bateau, en vélo et même en surf, et fait étape dans 300 villes, la flamme olympique a atteint la ville hôte de Rio de Janeiro.

Elle a effectué la traversée symbolique de la Baie de Guanabara ce mercredi 3 août, transportée par les deux champions olympiques de voile Lars et Torben Grael.

Le relais vivait là les derniers jours de son périple, avant d’embraser le chaudron olympique lors de la cérémonie d’ouverture qui aura lieu le 5 août.

Rio 2016 Olympic Torch Relay - Day 93 Rio 2016 / Marcos de Paula

C’est un moment très spécial non seulement dans l’histoire de notre ville, mais aussi dans l’histoire de tout notre pays. Eduardo Paes le maire de Rio de Janeiro

« Le mouvement olympique possède des valeurs que la société doit continuer d’intégrer. Cela nous permettrait de vivre dans un monde que nous désirons tous : un endroit en paix, où les différentes nationalités, religions et orientations sont respectées. »

« La sensation de recevoir cette flamme au nom de tous les Cariocas est indescriptible. »

L’une des premières relayeuses à Rio de Janeiro était Rebeca Moraes dos Santos, qui étudie à l’École olympique expérimentale (GEO), l’un des legs de Rio 2016 qui combine entraînement sportif de haut niveau et enseignement académique.

Rio 2016 Olympic Torch Relay - Day 93 Rio 2016 / Marcos de Paula

Elle a transmis la flamme olympique à Renato Luiz Feliciano Lourenço, plus connu à Rio sous le sobriquet de Sorriso (« Sourire »). Balayeur de rue, il est devenu célèbre en dansant régulièrement la samba lorsqu’il nettoie le quartier du Carnival, ou Sambodrome.

« Participer à cet événement, faire partie de Rio de Janeiro, c’est une sensation extraordinaire, tout comme le fait de vivre à Rio, d’aimer cette ville et de la présenter au monde entier », confie-t-il.

« Ce n’est pas Renato qui porte la flamme aujourd’hui : c’est tous les travailleurs, tous les balayeurs de rue, tous ceux qui gagnent leur pain à la sueur de leur front. J’espère que cette torche transmettra la paix, l’amour et l’affection. »

Avant d’arriver en ville, le relais a traversé certains des plus beaux endroits des environs de Rio, y compris la cité balnéaire de Buzios, très prisée des touristes.

Rio 2016 Olympic Torch Relay - Day 91 Rio 2016 / Marcos de Paula

Les légendaires frères rameurs Ricardo et Ronaldo Carvalho, qui ont participé à Moscou 1980, Los Angeles 1984 et Seoul 1988, ont porté la torche le lundi 1er août.

Rio 2016 Olympic Torch Relay - Day 91 Rio 2016 / Marcos de Paula

« Cette ville a toujours joué un rôle dans notre vie d’athlète, mais c’est aussi un endroit où nous aimons nous reposer en famille », explique Ricardo.

« C’est un formidable cadeau d’avoir le privilège de porter la flamme dans cette ville fabuleuse. »

René Silva vit à Morro do Adeus (au nord de Rio) et a créé le quotidien de favela Voz das Comunidades, dans le quartier de Complexo do Alemão, alors qu’il avait seulement 11 ans. Il a de nouveau participé au relais de la flamme olympique, après en avoir déjà eu l’honneur à Londres 2012.

« Le quotidien était une façon de montrer qui nous étions, et que nous étions importants, de raconter nos histoires, de leur apporter de la valeur », explique-t-il. « Transporter la torche est une autre manière de présenter ma communauté au monde. »

Trois partenaires apportent leur soutien au relais de la flamme olympique de Rio 2016 : le partenaire mondial TOP Coca-Cola, associé de longue date aux relais de la flamme olympique, et les partenaires nationaux Bradesco et Nissan. Pour plus d’informations, consultez le site web de Rio 2016.

back to top En