skip to content
Date
03 sept. 2014
Tags
Actualités Olympiques

Découvrez la méthode Robert Scheidt

Robert Scheidt est revenu médaillé des cinq Jeux Olympiques qu’il a disputés à ce jour. Le double médaillé d’or brésilien raconte comment il a su se maintenir au sommet sur trois décennies.


« Il faut garder en vie la flamme qui brille en vous » explique le marin brésilien Robert Scheidt au moment d’évoquer son brillant parcours dans la vidéo exclusive que vous allez découvrir.

Se réinventer constamment, renouveler à chaque fois ses objectifs, toujours évoluer sans jamais se retourner sur les exploits passés afin de savoir rester compétitif, telle est la méthode qu’a appliqué le champion de Sao Paulo pour devenir, en compagnie de son compatriote Torben Grael et du britannique Ben Ainslie, le sportif le plus médaillé des compétitions olympiques de voile.

Robert Scheidt goute à la victoire dès son enfance en remportant le championnat sud-américain de la classe Optimist à onze ans. Excellent tennisman, il décide de se consacrer entièrement à la voile à partir de 1986, année où il est sélectionné en équipe du Brésil pour disputer les championnats du monde en Optimist.

En grandissant, Robert Scheidt passe dans la classe Snipe, puis dans la série olympique Laser dont il est champion du monde junior 1991 en Ecosse, remportant 10 des 11 régates de la compétition. Passé chez les seniors, Robert Scheidt gagne son premier titre mondial en 1995 à Tenerife (Espagne), puis le second en avril 1996 au Cap (Afrique du Sud), quelques mois avant de décrocher l’or olympique dans la baie de Savannah lors des Jeux d’Atlanta, où il ne termine jamais plus loin que 3e des onze régates pour devancer largement le britannique Ben Ainslie au final.

A Sydney en 2000, Ainslie prend sa revanche et laisse la médaille d’argent à Scheidt. Toujours fidèle à la classe Laser, ce dernier retrouve la première marche du podium en 2004 à Athènes où il maîtrise parfaitement le petit temps de la baie d’Agios Kosmas. La capacité à se réinventer, toujours…

Après sa troisième médaille olympique consécutive, Scheidt décide de passer dans la reine des séries de la voile olympique, la classe Star, où il s’associe à Bruno Prada. Ensemble, ils sont vice-champions olympiques à Beijing en 2008, où Robert a l’honneur de porter le drapeau national lors de la cérémonie d’ouverture,  puis médaillés de bronze à Londres en 2012. Le palmarès de Scheidt (2 or, 2 argent, 1 bronze) le place devant Torben Grael comme le plus grand marin et un des meilleurs athlètes olympiques brésiliens. Il totalise également 17 médailles dans les championnats du monde, dont 12 titres, le dernier en date remporté en 2013 dans la classe Laser.

« Je pense que ces cinq Jeux Olympiques représentent une vie dédiée au sport, une vie qui a vraiment absorbé toute mon énergie, tout mon temps, j’ai donc pu exploiter le maximum de mon potentiel d’athlète et j’en suis très fier, car cela a été à chaque fois une histoire différente » explique le champion brésilien dans la magnifique vidéo que nous vous proposons.

 

back to top En