skip to content

Déclarations faites à l'issue des consultations menées par le CIO avec les diverses composantes du Mouvement olympique concernant les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

2020 Getty Images
Le Comité International Olympique (CIO) poursuit ses consultations avec toutes les parties prenantes des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le communiqué publié par le CIO le 17 mars a été cœur de leurs échanges. Déclarations faites à l'issue des consultations (mises à jour régulièrement) :

Husain Al-Musallam, directeur général du Conseil olympique d'Asie :

"Le Conseil olympique d'Asie (OCA) est pleinement engagé en faveur de Tokyo 2020. Nous soutenons les principes, les lignes directrices et les mesures édictées par le CIO, et nous attendons avec impatience la tenue des Jeux Olympiques à Tokyo qui peuvent offrir de l'espoir au monde".

###

Mustapha Berraf, président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique : 

"Le Mouvement olympique et sportif africain est convaincu de la justesse de la position du CIO et salue l'esprit de responsabilité qui anime son président, Thomas Bach, lequel déploie des efforts considérables pour que les Jeux Olympiques soient préservés, ce qui est notre souhait à toutes et à tous. Notre confiance est pleine et entière et nous confirmons notre entière disponibilité à prendre toute la mesure des décisions qui seront prises par le CIO et les partenaires associés à l'expertise de l'OMS. 

L'ACNOA, par la voix de tous ses représentants, restera unie en toutes circonstances derrière le président du CIO et contribuera de manière efficace et responsable à la lutte contre ce fléau mondial pour la protection des athlètes africains qui ont consenti tellement de sacrifices pour le rêve des Jeux Olympiques de Tokyo. La culture de l'espoir n'est-elle pas en soi une autre façon de combattre pour la vie."

###

Janez Kocijancic, président des Comités Olympiques Européens :

"Pour faire suite à la conférence téléphonique tenue aujourd'hui entre le Comité International Olympique (CIO) et les Comités Nationaux Olympiques du monde entier, les Comités Olympiques Européens (COE) souhaitent réitérer leur approbation et leur soutien au communiqué diffusé par la commission exécutive du CIO et aux principes qui y sont énoncés.

En cette période de bouleversement sans précédent de notre vie quotidienne causé par l'épidémie de COVID-19, notre priorité première est d'assurer la sécurité de ceux qui nous entourent, en particulier nos familles, nos communautés et la population en général. Nous traversons une crise imprévisible et, à ce titre, il est important que nous ayons une politique, exprimée par le CIO, et que nous la suivions à l'unisson. 

Il convient de souligner que le sport européen est actuellement en suspens, ce qui nous affecte tous et dont il doit être tenu compte lors de la prise de décisions. Nous continuerons à apporter notre appui aux CNO d'Europe et à l'ensemble de leurs athlètes. Nos pensées vont à tous ceux qui sont touchés par la pandémie et nous espérons que nous sortirons de cette épreuve encore plus forts".

###

 

Dr Robin Mitchell, président de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Océanie :

"L'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Océanie (ONOC) soutient pleinement le Comité International Olympique (CIO) dans son engagement à organiser les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Nous sommes nous aussi d'avis que nous devons nous montrer réalistes, sans toutefois céder à la panique. Il y a de nombreux détails à régler pour la qualification et pour la participation aux Jeux eux-mêmes ; aucune solution ne sera parfaite, mais nous allons travailler main dans la main pour trouver la meilleure façon de procéder."

###

Neven Ilic A., président, Panam Sports

"Panam Sports et ses 41 membres ont eu une réunion extrêmement intéressante par visio-conférence avec le président du CIO, Thomas Bach, et son équipe. Nous avons discuté des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et des profondes répercussions de la COVID-19 sur les systèmes de qualification partout dans le monde. La famille sportive panaméricaine soutient à l'unanimité toutes les mesures prises par le CIO de concert avec les Fédérations Internationales pour faire face aux problèmes auxquels sont confrontés à l'heure actuelle les CNO et les athlètes s'agissant des possibilités de qualification. Les athlètes du continent américain rencontrent actuellement des difficultés pour boucler leurs programmes d'entraînement et participer à des compétitions. Après des Jeux Panaméricains enthousiasmants à Lima en 2019, les athlètes du continent américain attendent avec impatience la tenue de Jeux Olympiques réussis à Tokyo en juillet cette année." 

back to top En