skip to content
Date
15 mai 2000
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

DECLARATION DU JUGE KEBA MBAYE


Lausanne, le 15 mai 2000 - Interrogé sur la question de la course de la fille de M. Kevan Gosper avec la flamme olympique, le Juge Kéba Mbaye, Président de la Commission d’éthique, a déclaré:

Il s’agit d’une erreur de comportement sur laquelle l’intéressé s’est lui-même exprimé. En effet, M. Kevan Gosper a présenté ses excuses en ces termes: «J’adresse mes excuses à tous ceux que mon erreur de jugement a déçus, notamment à Yianna Souleles, qui espérait ou s’attendait peut-être à être la première porteuse australienne de la torche».

M. Gosper s’est ainsi jugé lui-même et la Commission d’éthique, qui, de surcroît, n’est pas saisie de cette affaire, n’a rien à ajouter à ce que M. Gosper a dit de son comportement.

Le Juge Kéba Mbaye a ajouté qu’il s’agissait d’une affaire personnelle qui n’avait rien à voir avec le Comité International Olympique dans son ensemble.
back to top