skip to content
Date
18 févr. 2006
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

DÉCLARATION DU COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE


Le CIO est en mesure de confirmer que des contrôles de dopage hors compétition ont été effectués de manière inopinée sur un certain nombre d’athlètes autrichiens en ski de fond et biathlon.
 
Dans le cadre des Règles antidopage du CIO applicables aux Jeux Olympiques d’hiver de 2006 à Turin (article 5.6.1.1), des contrôles de dopage peuvent être effectués à tout moment sur des échantillons de sang et d’urine, sur la base d’un certain nombre de critères, y compris tout fait déterminé au libre choix du CIO.
 
En l’occurrence, le CIO a agi sur la base d’informations qu’il a reçues dans un rapport de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), rapport qui indique la présence éventuelle de M. Walther Mayer dans les logements privés des équipes autrichiennes de biathlon et de ski de fond. Étant donné qu’il a été interdit à M. Mayer de participer à toutes les éditions des Jeux Olympiques jusqu’à Vancouver 2010 inclus en raison de son implication dans des délits de manipulation d’échantillons sanguins commis à Salt Lake City en 2002, le CIO assume sa responsabilité qui est d’effectuer des contrôles de dopage sur les athlètes susceptibles d’avoir été sous l’influence de M. Mayer.
 Le CIO est également en mesure de confirmer qu’il a transmis le rapport de l’AMA aux autorités italiennes pour leur information et suivi, le cas échéant.
back to top