skip to content
Date
18 nov. 2015
Tags
Actu CIO

Déclaration de la présidente de la commission des athlètes du CIO, Claudia Bokel, concernant la protection des athlètes koweïtiens

"La commission des athlètes du CIO a appris avec consternation que les autorités du Koweït tentaient d'empêcher des athlètes koweïtiens de prendre part à des compétitions sportives nationales et internationales, dont certaines sont des épreuves de qualification pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016.


Comme l'indique clairement l'Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique pour l'avenir du Mouvement olympique, les athlètes sont au cœur du Mouvement olympique et il est de la plus haute importance de les protéger. Le CIO n'a jamais eu l'intention de pénaliser les athlètes koweïtiens lorsqu'il a suspendu leur Comité National Olympique (CNO) le 27 octobre dernier. Cette décision avait au contraire pour but de protéger le Mouvement olympique koweïtien et les athlètes de toute ingérence gouvernementale injustifiée.

Par le passé, le CIO et sa commission des athlètes ont œuvré de concert afin que des athlètes se trouvant dans une situation similaire puissent s'entraîner et concourir normalement et, en cas de qualification pour les Jeux Olympiques, participer aux compétitions sous le drapeau olympique. Nous sommes déterminés à soutenir tous les athlètes koweïtiens, individuellement et collectivement, afin qu'ils soient le moins possible touchés par la suspension du CNO de leur pays.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté toute tentative des autorités koweïtiennes visant à empêcher les athlètes de réaliser pleinement leur potentiel, ce qui inclut bien évidemment leur qualification pour les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016."

Tags Actu CIO
back to top