skip to content
IOC/Christophe Moratal

Déclaration de la commission exécutive


La lutte contre le dopage est une priorité absolue du CIO qui a instauré une politique de tolérance zéro. Aujourd’hui, nous prenons d’autres mesures fermes pour protéger les athlètes intègres aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Le CIO n’hésitera pas à punir, dans la sphère de ses compétences, quiconque se rendrait coupable d’utiliser ou de fournir des produits ou méthodes de dopage, notamment les officiels, entraîneurs et autres membres de l’entourage des athlètes.

La commission exécutive du CIO a accordé aujourd’hui son total soutien aux mesures suivantes :

1. Programme de contrôles préalables aux Jeux Olympiques

Le budget affecté au programme de contrôles préalables aux Jeux est maintenant doublé. Ce programme vient s’ajouter au vaste programme d’ores et déjà mis en œuvre par les Fédérations Internationales et les Organisations nationales antidopage. Une attention particulière sera portée aux pays dont le programme de contrôle antidopage n’est pas conforme – le Kenya, la Russie et le Mexique. L’accent sera également placé sur les sports que l’AMA a déclarés comme étant les plus touchés.

2. Le programme de réanalyse

Une commission disciplinaire a déjà été constituée ; celle-ci est déjà à pied d’œuvre, tout comme les Fédérations Internationales, ceci en vue de décisions rapides comprenant la suspension de tous les athlètes convaincus de dopage pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.  

3. Assemblée des parties prenantes 

Une assemblée des parties prenantes aux Jeux Olympiques aura lieu en juin pour coordonner et harmoniser l’approche à adopter par les Fédérations Internationales (FI), lesquelles sont les premières à décider de l’admission des athlètes pour la qualification et la participation aux Jeux Olympiques. La discussion devra porter sur le choix difficile entre responsabilité collective et justice individuelle.  

4. Renforcement du programme de réanalyse

Le programme de réanalyse des échantillons des Jeux de Beijing 2008 et de Londres 2012 sera élargi. En collaboration avec l’AMA, nous allons cibler les médaillés de ces deux éditions des Jeux pour une réanalyse éventuelle.

5. Sommet olympique en octobre

Un Sommet olympique évaluera et réexaminera l’ensemble du programme antidopage et des mesures prises pour les Jeux Olympiques de Rio 2016. Le CIO  continuera à faire campagne pour que tous les contrôles soient effectués  indépendamment des organisations sportives et pour harmoniser les programmes antidopage nationaux et internationaux sous la tutelle d’une nouvelle entité. Le CIO, en tant que chef de file, montrera l’exemple et établira ce processus indépendant, en travaillant de concert avec l’AMA, afin que celui-ci soit en place pour les Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018. 

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos

YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos

Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux

Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

back to top En