skip to content
Date
12 déc. 2000
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

DECLARATION DE LA COMMISSION DES ATHLETES DU CIO


Lausanne, le 12 décembre 2000 - La Commission des athlètes du Comité International Olympique (CIO), qui s’est réunie les 10 et 11 décembre derniers à Lausanne, a présenté aujourd’hui ses conclusions à la Comission exécutive du CIO.

Les discussions de la Commission des athlètes ont notamment porté sur les points suivants:

la représentation de la commission des athlètes au sein des autres commissions et groupes de travail du CIO;

comme pour toutes les éditions des Jeux Olympiques, un groupe de travail a été créé pour les Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes. Celui-ci est composé de Charmaine Crooks, Yaping Deng et Robert Ctvrtlik;

la nécessité pour le comité d’organisation des Jeux d’Athènes de signer un accord pour l’organisation des Jeux Paralympiques a été soulignée;

dans le domaine de la lutte contre le dopage, et au vu des conclusions des études pilotes menées en Australie et au Canada, la Commission des athlètes a confirmé sa position en faveur de la mise en place d’un passeport pour les athlètes.

La Commission des athlètes a également fait la déclaration suivante:

«En tant que membres de la Commission des Athlètes du CIO représentée au sein de toutes les instances de décision de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), nous soutenons totalement le travail de cette dernière. Nous la félicitons également pour avoir mis en place le bureau des observateurs indépendants durant les Jeux Olympiques de 2000 à Sydney.

S’agissant de l’utilisation accrue de suppléments nutritifs, nous aimerions avertir les athlètes du monde entier que des découvertes récentes montrent que ces suppléments peuvent contenir des substances figurant actuellement sur la liste des substances interdites et pouvant donc entraîner un cas de dopage. En outre, notre commission souscrit pleinement au fait que les athlètes doivent assumer leur entière responsabilité quant aux substances qui sont décelées dans leur organisme à la suite de l’absorption de suppléments nutritifs.

Par ailleurs, nous appelons les Fédérations Internationales et les Comités Nationaux Olympiques à ne pas conclure d’accord de partenariat avec des fabricants de suppléments nutritifs. De tels accords mettraient les athlètes dans des situations délicates du point de vue de l’éthique et peuvent être dangereux pour leur santé.
Enfin, nous encourageons les gouvernements à coopérer avec tous les membres de la famille olympique en vue d’un étiquetage précis des suppléments nutritifs.»

les élections à la Commission des athlètes ont également été longuement discutées et une proposition sera soumise à la Commission exécutive lors de sa réunion à Moscou en juillet 2001;

la commission a également abordé la question du déroulement des cérémonies de remise de médailles aux Jeux Olympiques ainsi que les cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux.




back to top