skip to content
Date
10 janv. 2007
Tags
Actu CIO

Déclaration de Brazzaville signée


Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, en tant que président de l'Union africaine, Jacques Rogge, le président du Comité International Olympique (CIO), et le général Lassana Palenfo, au nom de l'Association des Comités Nationaux Olympiques Africains (ACNOA), ont co-signé le 8 janvier 2007 à Brazzaville, la "Déclaration de Brazzaville sur la jeunesse, le sport et la paix".
La cérémonie de signature, à laquelle ont participé de nombreux responsables sportifs nationaux et internationaux, s'est déroulée en prélude à la tenue du Forum international olympique qui a actuellement lieu à Brazzaville.
 
Arme contre la pauvreté
La Déclaration de Brazzaville souligne entre autres que : «Le sport qui devient une véritable industrie générant des revenus, constitue aujourd'hui une nouvelle arme dans notre combat quotidien contre la pauvreté et face aux défis à relever au cours du millénaire. Interrogé par la presse, le président du CIO a expliqué que le but du CIO était de «faire de l'Afrique un grand continent sportif».


Cohésion sociale

Cette déclaration exalte la pratique du sport en même temps qu'elle interpelle les États sur le rôle qu'ils doivent jouer dans le développement du sport, car "celui-ci fait partie intégrante de l'éducation et constitue un ciment de cohésion sociale".
Avant sa participation au Forum de Brazzaville, le président du CIO s’est également entretenu à Kinshasa (République démocratique du Congo) avec le ministre des Sports Timothée Mukeba.  Lors de cette réunion, l’importance du sport pour la cohésion sociale a également été  soulignée.
Tags Actu CIO
back to top