skip to content
Date
23 oct. 2000
Tags
Actu CIO , Communiqué de presse

DÉCISIONS DE LA COMMISSION EXÉCUTIVE DU CIO SUR LES DEUX DERNIERS CAS DE DOPAGE DÉCELÉS LORS DES JEUX OLYMPIQUES A SYDNEY


Lausanne, le 23 octobre 2000 - La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a fait part aujourd’hui de ses décisions concernant les deux derniers cas de dopage décelés lors des Jeux de la XXVIIe Olympiade à Sydney. Ces décisions ont été prises à la suite d’un vote par courrier.

L’éventualité d’une nouvelle cérémonie de remise des médailles n’a pas été discutée. Elle le sera ultérieurement avec toutes les parties concernées.
La commission exécutive du CIO a pris les décisions suivantes:

COMITE INTERNATIONAL OLYMPIQUE
COMMISSION EXECUTIVE

DECISION
(Règle 25.2.2.1 de la Charte Olympique)

Concernant LEIPOLD Alexander, né le 2 juin 1969, athlète, membre de l’équipe de l’Allemagne (GER), lutte, libre.

L’athlète LEIPOLD a obtenu la 1ère place, catégorie hommes jusqu’à 76 kg, lors de la compétition qui s’est déroulée le 30 septembre 2000.

Le Comité International Olympique a pris note en date du 16 octobre 2000, du rapport du Président de la Commission médicale du CIO.

Compte tenu de ce rapport, les résultats de l’analyse de laboratoire de l’échantillon A sont les suivants :

La présence de Norandrostérone et de Norethiocholanolone dans l’échantillon urinaire A a été détectée. Ceci constitue une preuve scientifique de l’administration de substances interdites (stéroides anabolisants androgènes) conformément à l’Appendice A du Code Antidopage du Mouvement Olympique (Classes de substances interdites et méthodes interdites I.C.1.a/).

La concentration signalée est plus de 10 fois supérieure au seuil de rapport établi par le CIO.

La délégation du CNO de l’Allemagne a été informée du résultat le 3 octobre 2000 à 08h30.

La délégation a demandé la contre-expertise de l’échantillon B. La délégation a été convoquée au laboratoire le 4 octobre 2000 à 11h00 pour assister à l’ouverture de l’échantillon B.

La délégation du CNO de l’Allemagne s’est présentée devant une délégation de la Commission médicale du CIO à Lausanne le 16 octobre 2000 à 14h00.

Cette délégation se composait de :

Nom
Prénom

LEIPOLD
Alexander

RAUHUT
Franck

TUNNEMANN
Harold

HENZE
Heiner


La Fédération Internationale des Luttes Associées était représentée par :

Nom
Prénom

DUSSON
Michel


Après avoir entendu la délégation et les arguments développés par celle-ci, la Commission médicale du CIO a constaté l’infraction suivante : usage de substances interdites (chapitre II, article 2.2 du Code Antidopage du Mouvement Olympique).

En conséquence, la Commission médicale du CIO a recommandé à la Commission exécutive du CIO la sanction suivante, en application du Code Antidopage du Mouvement Olympique:

Disqualification de l’athlète.
Retrait de la médaille et du diplôme.
Exclusion des Jeux de la XXVII Olympiade à Sydney.

COMPTE TENU de ce qui précède, conformément à la Règle 25, paragraphe 2.2.1 de la Charte Olympique,

LA COMMISSION EXECUTIVE DU
COMITE INTERNATIONAL OLYMPIQUE

DECIDE

L’athlète LEIPOLD Alexander, membre de l’équipe de l’Allemagne (GER), est disqualifié et exclu des Jeux de la XXVIIe Olympiade pour usage de substances interdites (chapitre II, article 2.2 du Code Antidopage du Mouvement Olympique).
Le Comité National Olympique d’Allemagne reçoit par la présente l’ordre de retirer et de rendre la médaille d’or et le diplôme décerné à l’athlète LEIPOLD Alexander au titre de sa 1ère place obtenue dans la catégorie jusqu’à 76 kg.
Cette décision entrera en vigueur immédiatement.

Lausanne, le 23 octobre 2000.

Pour la Commission exécutive du CIO
François CARRARD
Directeur général

Remarque: la médaille et le diplôme susmentionnés doivent être remis au directeur du CIO chargé des relations avec les CNO, M. Pere Miró, Château de Vidy, 1007 Lausanne, Suisse.


COMITE INTERNATIONAL OLYMPIQUE
COMMISSION EXECUTIVE

DECISION
(Règle 25.2.2.1 de la Charte Olympique)

Concernant PUREVBAATAR Oyunbileg, né le 23 novembre 1973, athlète, membre de l'équipe de Mongolie (MGL), lutte, libre.

L'athlète Purevbaatar a obtenu la cinquième place, catégorie hommes jusqu’à 58 kg lors de la compétition qui s'est déroulée le 1er octobre 2000.

Le Comité International Olympique a pris note en date du 16 octobre 2000 du rapport du Président de la Commission médicale du CIO.

Compte tenu de ce rapport, les résultats de l’analyse de laboratoire de l’échantillon A sont les suivants :

La présence de furosemide a été détectée dans l'échantillon urinaire A. Le furosemide est une substance interdite (diurétique) conformément à l’Appendice A du Code Antidopage
du Mouvement Olympique (classes de substances interdites et de méthodes interdites - I, D).

La délégation de Mongolie a été informée du résultat le 3 octobre 2000 à 8h.15.

La dél
back to top