skip to content
Deburghgraeve Frederik Getty
Date
24 juil. 1996
Tags
Atlanta 1996 , Actu CIO , Natation

Deburghgraeve rebondit avec de l’or en brasse


Aux Jeux de Barcelone 1992, le bilan du nageur belge Frédéric Deburghgraeve s’est avéré décevant. Alors qu’il espérait une médaille, il n’a pas réussi à disputer la moindre finale.

Deburghgraeve rentre chez lui désabusé. Il décide d’abandonner la natation et trouve un boulot dans une brasserie. Mais au bout de quelque mois, l’attrait de la piscine est si fort qu’il pense bien vite à prendre sa revanche à Atlanta.

La Belgique n’a jusque-là obtenu qu’une seule médaille dans un bassin olympique, du bronze par l’intermédiaire d’Ingrid Lempereur à Los Angeles 1984.

Avec Deburghgraeve, le plat pays compte désormais un nageur vraiment capable d’égaler et d’améliorer ce fait d’armes. Après avoir digéré sa désillusion espagnole, il termine troisième des Championnats du monde de 1994 et devient ensuite champion d’Europe en 1995.

À Atlanta, ses débuts sont foudroyants. Pour se qualifier pour la finale du 100 m brasse, il signe tout simplement un nouveau record du monde. Il profite ensuite de sa forme pour dominer la finale après avoir pris la tête d’entrée.

Deburghgraeve rebondit avec de l’or en brasse Getty

Mais après le virage, l’Américain Jeremy Linn hausse le ton et reste au contact immédiat du Belge. Les deux hommes se jettent sur le mur, mais un ultime sursaut permet à Deburghgraeve de conserver 12 centièmes d’avance sur son adversaire.

Le Belge abandonne par la suite la compétition, faute d’avoir pu intégrer la sélection belge pour les Jeux de 2000 à Sydney. Suite à cela, il devient vendeur de chaussures. Il a été intronisé au Temple de la renommée de la natation internationale en 2008.

back to top En