skip to content
Allsport
Date
24 févr. 1994
Tags
Lillehammer 1994 , Actu CIO , Ski alpin , Italie

Deborah Compagnoni décroche l’or du slalom géant

Deux années seulement se sont écoulées depuis les précédents Jeux Olympiques, si bien que le souvenir du succès est encore frais dans l’esprit de Deborah Compagnoni.

Après avoir remporté l’or du super-G en France, la chance lui a malheureusement tourné le dos par la suite. Le lendemain de son titre olympique, elle a en effet chuté lourdement dans le slalom géant, avec pour conséquence une grave blessure au genou. Au lieu de quitter Albertville avec l’envie de conquérir le monde, elle en est partie en se demandant si elle retrouvera un jour la forme qui lui a permis de monter sur la plus haute marche du podium.

Cette blessure au genou est la dernière d’une longue série, et il lui faut du temps pour se rétablir, mais c’est désormais du passé. L’Italienne a également décidé de s’éloigner des courses plus rapides, telles que le super-G, pour se concentrer davantage sur le slalom et le slalom géant, où ses genoux fragiles subiront moins de traumatismes.

Elle a également décidé de cibler les plus grands championnats, et notamment les Jeux Olympiques d’hiver. Après son retour de blessure, elle a gagné quatre courses de Coupe du monde l’année précédant Lillehammer, où elle est engagée dans les trois épreuves de slalom. Si, au final, elle ne se mêle pas à la lutte pour le podium ni dans le super-G, ni dans le slalom, la musique sera tout autre dans le slalom géant, où elle va régner en maître.

Allsport

Deborah Compagnoni est la plus rapide de la première manche, qu’elle termine avec 63 centièmes de seconde d’avance sur l’Allemande Hilde Gerg et près d’une seconde sur deux autres favorites, la Suissesse Vreni Schneider et une autre Allemande, Martina Ertl-Renz.

De nombreux observateurs pensent qu’elle va skier à l’économie dans la seconde manche pour tenter de préserver son avance. Mais à la place, la skieuse italienne réalise une performance incroyable, en terminant tout en haut du classement et en décrochant la médaille d’or avec une marge de plus d’une seconde. Martina Ertl-Renz obtient l’argent devant Vreni Schneider.

Deborah Compagnoni conservera son titre du slalom géant en 1998, devenant ainsi la première spécialiste de ski alpin à gagner une médaille d’or lors de trois Jeux successifs.
back to top En