skip to content
Tokyo 2020

De nouvelles tenues pour l'épreuve test de taekwondo

Les épreuves tests de Tokyo 2020 n'ont pas pour seul but de s'assurer que les installations sont prêtes ; elles permettent également aux Fédérations Internationales de sport et aux organisateurs d'expérimenter diverses innovations. Parmi les plus intéressantes figurent celles testées en taekwondo. 


De nouvelles tenues à la pointe de la technologie ont été présentées, lesquelles permettent le recours aux protège-bras et aux protège-tibias. Si elles sont approuvées, ces tenues devraient être utilisées pour la première fois aux Jeux Olympiques l'été prochain.

Lors de l'épreuve test "Ready, Steady, Tokyo" (À vos marques, prêts, Tokyo) organisée en taekwondo, les athlètes se sont affrontés, dans leurs nouvelles tenues, chez les -58 kg chez les hommes et chez les -49 kg chez les femmes.

World Taekwondo

L'épreuve s'est tenue dans le Centre des congrès Makuhari Messe où 16 hommes et 16 femmes ont participé à une compétition par élimination directe.

Le Mexicain Jorge Hernández s'est imposé 21 à 20 face au Japonais Ryuta Matsui dans la finale masculine, le champion du monde brésilien Paulo Melo, grand favori avant le tournoi, devant se contenter du bronze aux côtés de celui sur lequel tous les espoirs du Japon reposaient, Korai Murakami.

Chez les femmes, la Chinoise Yuntao Wenren a remporté l'or en battant Tien Yu Jhuang, originaire de Chinese Taipei, 9 à 2. La Brésilienne Talisca Reis et celle que l'on donnait favorite, la Canadienne Yvette Yong, sont quant à elles montées sur la troisième marche du podium.


Le président de World Taekwondo, Chungwon Choue, s'est déclaré satisfait du test.

Ainsi qu'il l'a confié : "L'épreuve test organisée aujourd'hui ne fait qu'accroître un peu plus notre engouement à l'approche des Jeux de Tokyo 2020. Nous avons testé les nouvelles tenues de compétition qui, tout en faisant la part belle à la tradition avec leur couleur blanche, utilisent les nouvelles technologies dans un souci de perfectionnement aussi bien pour les athlètes que pour les fans."

Une réunion extraordinaire du conseil de World Taekwondo programmée en décembre à Moscou décidera si les nouvelles tenues seront portées aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Le Centre des congrès Makuhari Messe a lui aussi fait ses preuves. Célèbre pour les événements technologiques et les grands concerts qui y sont organisés, ce centre des congrès accueillera également les compétitions d'escrime et de lutte lors des Jeux l'été prochain.

back to top En