skip to content
Date
08 déc. 2011
Tags
Actu CIO , Londres 2012

De nouveaux sports prennent leurs marques dans les sites olympiques de Londres


Les sites olympiques de Londres ont accueilli six nouvelles compétitions, tandis que se poursuivent les préparatifs en vue des Jeux l’an prochain. Ces tournois de handball, tennis de table, escrime, boxe, judo et taekwondo faisaient tous partie du programme «Londres se prépare» qui programme des sports de classe mondiale sur les sites olympiques de la capitale britannique à l’approche des Jeux de 2012.

Tous sont intégrés dans la mise en place du comité d’organisation des Jeux (LOCOG) qui peut ainsi tester les opérations essentielles prévues pour les Jeux, comme les équipements, les panneaux de marquage, les services de résultats, la pratique de la main-d’œuvre et des officiels. 
La Coupe de handball de Londres a vu six équipes de pointe s’affronter durant cinq jours dans la salle de handball nouvellement construite dans le Parc olympique. L’Autriche a décroché l’or contre la Pologne 23-22 dans une finale serrée, et le bronze est allé à l’Angola sur la Chine 29-24.
Plus de 10 000 billets avaient été offerts aux écoles locales, lycées et habitants, ce qui a créé une superbe ambiance dans cette salle qui, après les Jeux, sera polyvalente.

«C’est génial d’assister à des compétitions sur ce site» a confié David Luckes, chef des compétitions sportives au LOCOG. «Cette épreuve test s’est déroulée sans heurts et dans une ambiance survoltée générée par le public local. Nous avons pu tester notre fonctionnement tout en présentant le handball à un vaste public.»

Herbert Müller, entraîneur de l’équipe autrichienne victorieuse, a lui aussi été impressionné: «C’était un grand honneur de participer à ce tournoi et j’ai vraiment bien aimé la salle, particulièrement ses sièges multicolores!» a-t-il dit. «L’organisation était parfaite et l’équipe autrichienne l’a beaucoup appréciée.»

Ailleurs, le Centre ExCeL s’est ouvert à divers sports: escrime, tennis de table, boxe, judo et taekwondo.

L’Invitation internationale de boxe de Londres a permis à des boxeurs et des boxeuses de participer à quatre jours de matches du 24 au 27 novembre. Et la Rencontre internationale de fleuret masculin sur invitation de Londres a eu lieu les 26 et 27 novembre.

Pour l’escrimeur américain Gerek Meinhardt: «C’était fabuleux de concourir dans la salle où auront lieu les épreuves olympiques l’an prochain.» Il a gagné l’or du fleuret individuel. «Pouvoir découvrir les installations et me familiariser avec les procédures en place, me motive énormément si j’ai la chance de me qualifier à ces Jeux.»

Les Grandes finales du Tour Pro de la Fédération Internationale de Tennis de table (ITTF) ont aussi eu lieu à l’ExCeL du 24 au 27 novembre. Les meilleurs joueurs du monde se sont affrontés pour le titre du Tour Pro.

«Les Grandes finales du Tour Pro de l’ITTF sont toujours l’apogée annuelle du Tour professionnel» a indiqué Judit Farago, responsable générale et directrice exécutive des compétitions à l’ITTF, «mais cette fois, la motivation et l’intérêt des joueurs étaient plus forts que d’habitude avec l’attraction de concourir dans ce qui sera l’un des sites olympiques l’an prochain.»
Les 3 et 4 décembre, ExCel a aussi été l’hôte d’un tournoi international de judo sur invitation ouvert aux judokas, hommes et femmes, du monde entier. Quant au taekwondo international sur invitation, il a aligné 60 athlètes de 18 pays.

«Cette compétition d’envergure», a dit Luckes, «nous a permis de valider notre planification, de cristalliser nos opérations et de bénéficier d’une répétition générale de tout ce que nous devrons proposer durant les Jeux. Et tout c’est très bien passé Nous avons pu tester une partie du site et notre solution technologique, et de même, nos précieuses équipes de main-d’œuvre et de volontaires affectées aux sports ont pu gagner une expérience sur le terrain indispensable en prenant part à une grande manifestation internationale.»

Les 10 et 11 décembre, ExCeL nous donne rendez-vous pour de la lutte et de l’haltérophilie.

back to top